Accueil La Une Économie

Dieselgate: la Belgique a peu de chances d’être indemnisée

La commission Dieselgate instituée en octobre devait terminer ses travaux par un vote sur 59 recommandations ce jeudi à la Chambre. Un soubresaut de dernière minute a reporté l’échéance d’une semaine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une indemnisation de 5.000 dollars par consommateur touché par les logiciels truqueurs de VW ? Nombre de consommateurs belges en rêveraient. Mais ils devront manifestement déchanter si l’on en juge par le traitement réservé au dossier « Dieselgate », sur ce point en particulier, par la commission spéciale instituée en octobre à la Chambre. Elle devait en principe clôturer ses travaux ce jeudi par un vote en séance plénière.

Petit rappel des faits : des ingénieurs du groupe VW ont adopté un logiciel qui permettait de modifier les paramètres d’un moteur afin qu’il émette moins de CO2 (gaz à effet de serre) mais surtout moins de substances nocives dont les fameux oxydes d’azote (NoX) qu’émettent particulièrement les moteurs diesel. Tout cela pour répondre aux normes antipollution des différents pays où les VW sont vendues.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs