Accueil Société

Sexiste le Bitu? La guindaille doit changer d’air

Certains chants estudiantins peuvent banaliser les inégalités au sein de la société, estime l’UCLouvain. Elle appelle les étudiants à se montrer responsables.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Le Bitu est dans le collimateur de l’UCLouvain. Le célèbre répertoire de chants estudiantins et paillards est appelé à subir un nettoyage, indiquait mardi la RTBF. Certains de ses textes jugés sexistes, racistes ou antisémites n’ont plus lieu d’être dans une société qui prône l’égalité.

Philippe Hiligsmann, le vice-recteur aux Affaires étudiantes, explique que c’est après avoir vu les étudiants de Gand revoir leur Codex qu’il a pris l’initiative de lancer cette réflexion – « une bombe ». Les témoignages d’agressions sexuelles et de viols survenus à LLN ont également joué dans sa décision.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Lemaire Didier, jeudi 29 avril 2021, 17:22

    Le bitu devrait faire partie du patrimoine mondial de l'Unesco. On pourrait plus attaquer pour des raisons biscornues l'humour frondeur des étudiants.

  • Posté par Louis J-M, jeudi 29 avril 2021, 16:20

    Nous sommes bien chez les " bobos" de LLN. J'ai fait mes études dans les années 70 et le plaisir de l' outrance dans ces chants faisait partie de nos plaisirs étudiants, et je vous prie de croire que les filles chantaient avec entrain. Mes trois enfants ( filles et garçon ) ont fait leurs études universitaires dans les années 1995-2000, et ont tous chanté les chansons du "Bitu" avec choeur et ont aussi passé leur baptême. Ils en parlent aujourd'hui comme d' une expérience enrichissante et sont contents d' être passé par là. (Pourtant, Gembloux était réputé pour être dur du point de vue des baptisés ). A force de vouloir du politiquement correct, on finira par retirer tout le sel de ces années tellement enrichissantes dans la vie des étudiants.

  • Posté par dekoker philippe, jeudi 29 avril 2021, 17:27

    Je n'ai pas fait LLN...mais je ne pense pas que ce soit une question de Bobo pour une fois..les étudiants (Calottés) de LLN chantant avec autant d'entrain que mes copains pennés...Je pense que comme pour les baptêmes estudiantins, un certain nombre de personnes totalement extérieures au système, se sont mis en tête d'imposer leur normes sociétales à des gens qui ne demandent rien. Rappelons que la plupart du temps les chants, sont chantés dans des assemblées fermées de type cantus ou corona à laquelle ne participent que des gens (H/F) qui ont choisi d'y participer et a qui cela fait plaisir (j y ai d'ailleurs rencontré ma femme, et les parrains/marraines des mes enfants)...Rappelons aussi qu'il s'agit de chants et non de baptêmes soit disant dégardants.. Ces talibans de la bienséance au nom d'une pensée aseptisé biberonnée à #metoo, le politiquement correct, et l'égalitarisme s'est mis en tête de vouloir changer une forme de guindaille étudiante qui ne leur à rien demandé, ne leur porte aucun préjudice, et qu'ils ne connaissent d d'ailleurs pas A ce tarif là, Desproges, Coluche, Leluron et bien d'autres auraient fini en prison..pour ceux qui doute, repassez vous la TV des inconnus (diffusée il y a 25-30 ans sur Antenne 2 à 20h30 (heure de grande écoute)) la moitié des sketches passés à l'aulne de cette bienséance formatée vaudraient le gibet aux célèbres humoristes

  • Posté par Anagnostaras Dimitri, jeudi 29 avril 2021, 15:38

    A une époque où le folklore étudient dominait la vie estudiantine, j'aurais pu comprendre cette revendication. Actuellement, les cercles et surtout les cantus sont une pratique minoritaire. La ou mon opinion differe de celle d'Eric Corijn, c'est que lui pense que pour cette raison il faut supprimer les cercles, alors que au contraire pour moi le fait qu'ils ne soient plus dominant permet de ne pas devoir leur demander de rendre des comptes.

  • Posté par Esser Olivier, jeudi 29 avril 2021, 14:28

    Les Français chantent bien: "[...] qu'un sang impur abreuve nos sillons [...]". Censuré aussi?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs