Accueil Monde Union européenne

Europe: le partage d’informations policières à nouveau au menu

C’est un serpent de mer, mais on n’est pas près de l’apercevoir : les 28 ont une nouvelle fois décidé d’améliorer l’échange et le partage de données policières.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

T errorisme : l’UE va renforcer l’échange et le partage d’informations ». Tel était notre titre, il y a un an presque jour pour jour (le 28 avril), d’un article relatant une proposition de la Commission européenne, trois mois après les attentats de Charlie-Hebdo. Le sujet avait fait l’objet de discussions entre ministres européens de l’Intérieur, discussions relancées et redoublées en intensité après les attaques du Bataclan et des terrasses parisiennes en novembre… Rien de concret n’a progressé depuis. Une avancée en la matière aurait pourtant permis à la Belgique de remettre la main sur Ibrahim El Bakraoui, lorsqu’il a été expulsé de Turquie vers les Pays-Bas, alors qu’il avait enfreint sa liberté conditionnelle après une condamnation en Belgique à de la prison. Mais non. El Bakraoui et consorts ont fait 32 morts et 340 blessés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs