Accueil Immo

Les jeunes face à l’immobilier: le rêve l’emporte souvent sur la réalité

Un sondage s’est penché sur les aspirations des jeunes de 18 à 35 ans en matière de logement. La volonté de devenir propriétaire est présente, en centre-ville ou même à la campagne, mais le rêve l’emporte souvent sur la réalité…

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 5 min

Quelles sont les aspirations des jeunes en matière de logement ? Préfèrent-ils acheter ou louer ? Où veulent-ils vivre ? Dans quel type de logement ? Comment comptent-ils financer leur projet ?…

La Fédération des Développeurs-Constructeurs de Logements, celle des Entrepreneurs généraux de la Construction, la NAV (architectes néerlandophones), Federia (agents immobiliers francophones), CIB (agents immobiliers néerlandophones) et l’UPSI (les promoteurs et développeurs) ont réalisé un sondage auprès de 1.000 jeunes Belges âgés de 18 à 35 ans, afin de voir quelles sont les aspirations de ceux qui constituent le pan le plus important du futur de l’investissement immobilier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par MARTIN Sam, dimanche 9 mai 2021, 11:48

    Je plains la jeune génération. Suite aux mesures covid et aux nombreuses faillites de PME qui vont en découler (employeur principal en Wallonie), beaucoup ne trouveront pas un emploi. Pour les autres, avec des banques qui prêtent rarement plus de 80% de la valeur de la maison (il faut donc posséder des économies correspondant au 1/3 du prix voire 35% vu les frais de notaires, leurs plantureux émoluments, frais d'hypothèque, etc). Bonne chance à ceux qui n'auront pas un fameux coup de pouce des parents...

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs