Seraing est prêt pour son grand rendez-vous: en route vers la D1?

Georges Mikautadze, le buteur du RFC Seraing. @Belga
Georges Mikautadze, le buteur du RFC Seraing. @Belga

D’un côté, Seraing, une équipe sans cesse tournée vers l’offensive avec un attaquant, Georges Mikautadze, sacré meilleur buteur de la série, qui a frappé 106 fois au but en 21 rencontres. Une formation coachée par Emilio Ferrera qui a affiché une possession de balle presque insolente sur la saison (57 %).

De l’autre, Waasland-Beveren et sa défense perméable, la pire de D1A, mais aussi sa volonté inébranlable de jouer le jeu, de pratiquer un football tourné lui aussi vers l’attaque et son efficacité sur phase arrêtée.

L’un à tout à gagner, Seraing, l’autre tout à perdre, Waasland-Beveren.

Du côté sérésien, si on ne veut se mettre aucune pression néfaste sur les épaules, « notre adversaire est clairement le favori » clame Emilio Ferrera, on met tous les atouts de son côté pour créer la sensation. Pour la première fois, les joueurs bénéficient d’une mise au vert, dans un hôtel de la région liégeoise. La tâche s’annonce ardue pour ceux qui militaient encore en D1 Amateurs la saison dernière, mais ils bénéficient du soutien d’une direction qui ne veut rien laisser au hasard. Ainsi, le président Mario Franchi a déjà pris ses dispositions : « J’ai toujours été quelqu’un de prévoyant. Avec l’aide de la Ville, on va refaire le terrain et placer le chauffage. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous