Accueil Société

Santé: des pistes pour accompagner au mieux le trajet de retour au travail

Le ministre de la Santé privilégie une approche humaine pour aider les invalides le souhaitant à retrouver le chemin du travail. Un accompagnement qui passe par une nécessaire coordination politique et interdisciplinaire, avec le patient au centre du processus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) enclenche la vitesse supérieure pour stimuler le retour au travail volontaire des personnes en invalidité, comme prévu dans l’accord de gouvernement. Si on estime que 80 % d’entre elles retournent au turbin après trois mois, 20 % peinent à y arriver. Pour les aider au mieux sur le trajet de retour au travail, une action coordonnée est nécessaire, a fait valoir le ministre en marge d’un symposium intitulé « La réintégration, ça fonctionne », organisé par l’université de Gand. Et ce, aussi bien au niveau politique entre tous les niveaux de pouvoir qu’entre tous les acteurs concernés – les malades eux-mêmes, les thérapeutes, la médecine du travail, l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) et les organismes assureurs, les prestataires de services, les partenaires sociaux, les employeurs…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, jeudi 29 avril 2021, 23:58

    Va t'on enfin remettre les politiciens dans la vie active, ce serait génial. ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs