Accueil Société

La Boum 2: la page Facebook supprimée, pas toute la motivation des «boumeurs»

En concertation avec le parquet de Bruxelles, Facebook a retiré l’événement La Boum 2 du réseau social. Les autorités rappellent leur inquiétude. Il y aura pourtant bien un rassemblement le 1er mai au bois de la Cambre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Facebook a supprimé jeudi en fin d’après-midi la page de l’événement La Boum 2, qui doit se tenir ce samedi 1er mai au bois de la Cambre, à Bruxelles. L’événement, auquel près de 25.000 personnes affirmaient vouloir se rendre, a disparu du réseau social ce jeudi en fin d’après-midi.

Un porte-parole de Facebook confirme l’information. Et motive la décision : « Assurer la sécurité des personnes, tant sur nos plateformes qu’en dehors, est une priorité absolue. Nous avons été informés par les autorités locales que la page de l’événement en question ne respectait pas les exigences légales actuelles, liées au covid-19. Nous avons enquêté sur le contenu de manière approfondie et avons décidé de bloquer la page de l’événement », explique la firme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Szczurko Pascal, vendredi 30 avril 2021, 9:11

    Peut-être que si on donnait à ces "jeunes" les chiffres de contamination en extérieur, ça les ferait réfléchir.... Ah? On ne les a pas?... Bon... JEUNES INCONSCIENTS! alors... voilà, voilà... ça fait du bien... EGOISTES ! ouh c'est bon...

  • Posté par Goossens Jean-marie, vendredi 30 avril 2021, 8:54

    Parmi les jeunes qui braveront les interdits, peut-être que certain-es seront, dans 20 ans, des responsables politiques qui devront prendre des mesures similaires à celles en vigueur aujourd'hui. J'espère que leur progéniture les braveront comme eux. Comment réagiront-ils devant la "désobéissance civile" qu'ils mènent actuellement. Ils seront les arroseurs arrosés.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, vendredi 30 avril 2021, 9:27

    Comme les boomers aujourd’hui. Ainsi va le monde.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, vendredi 30 avril 2021, 8:22

    Pourquoi le bourgmestre liégeois interdit-il l'accès des parcs liégeois et non celui de Bruxelles au parc du bois de la Cambre ?

  • Posté par Goossens Jean-marie, vendredi 30 avril 2021, 8:56

    Si vous connaissez la topographie des lieux, c'est comme vouloir fermer la forêt de Soignes

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs