Trois blessés dès la première période: l’incroyable malchance de l’AS Rome en demi-finale d’Europa League

Reuters
Reuters

Avoir trois blessés dans une même équipe au cours d’une rencontre est un fait rare. Mais alors, quand c’est le cas en moins de 40 minutes, c’est d’autant plus percutant. C’est pourtant ce qu’a vécu l’AS Rome ce jeudi en demi-finale d’Europa League face à Manchester United.

L’hécatombe a commencé dès la 3e minute quand Jordan Veretout, touché à la cuisse droite après un sprint, n’était plus capable d’accélérer. Paulo Fonseca, coach des Romains, effectue alors son premier changement, faisant monter au jeu Gonzalo Villar.

À la 28e minute, c’est le gardien Pau Lopez qui reste au sol après avoir repoussé une frappe de Paul Pogba. Souffrant de l’épaule, il cède ses gants à Antonio Mirante.

Dix minutes plus tard, voilà que Leonardo Spinazzola se plaint de la cuisse. L’entraîneur de l’AS Rome est alors contraint de faire déjà un troisième changement avant même la mi-temps, envoyant sur le terrain Bruno Peres.

Si cinq changements par équipes sont autorisés cette saison en Europa League, ceux-ci ne peuvent se faire qu’au cours de trois fenêtres. À savoir que la mi-temps ne compte pas comme une fenêtre, mais Fonseca n’a pas amené de sang frais à ce moment-là de la partie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous