Accueil Monde Amériques

Cuba: tout le monde s’en va… ou veut partir

Les Cubains, jeunes et moins jeunes, préparent leur départ vers l’étranger. Avec un adage récurrent : « il n’y a pas de futur à Cuba ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’homme affiche cette désespérance des grands alcooliques. Il agite une bouteille de rhum vide, de ce rhum de la « Pipa (la citerne) » que seuls les estomacs les plus ambitieux supportent. « Même ça, il n’y en a plus. Je m’en vais pour le Yuma (l’étranger) », dit-il, en titubant. Il ne partira pas, mais des milliers d’habitants de l’île communiste prennent le chemin de l’exil économique. Après l’exil politique au lendemain de la Révolution de centaines de milliers d’opposants et de propriétaires terriens, Fidel Castro a laissé 125.000 Cubains quitter le pays en 1980.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Maury Eric, lundi 3 mai 2021, 16:07

    Comme d'habitude le Soir aime les titres chocs, "tout le monde" c'est n'importe quoi !

  • Posté par Naeije Robert, samedi 1 mai 2021, 13:46

    C'est toujours comme cela dans les pays communistes ou un de leurs avatars soviétiques, bolivariens ou autres: on en décampe quand on le peut. Moses Hess, dans ses "Confessions de Foi Communiste" écrivait,en 1846 : "contrairement à la foi chrétienne, nous aurons le paradis sur terre." L'expérience n'en a été nulle part concluante.

  • Posté par collin liliane, mercredi 4 août 2021, 16:13

    @ Patrick Yamedjeu Allez donc y faire un tour. Le pays en vaut franchement la peine ... et vous changerez d'avis. si vous prenez la peine de sortir des sentiers battus. Ainsi, on vous montra le parlement, mais pas les ruelles derrière où les gens vivent dans de squats infects. Les USA n'y sont rien pour rien: TOUS les régimes politiques communistes se sont TOUJOURS économiquement plantés dans TOUS les pays où ils ont sévis, URSS en tête.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 4 mai 2021, 11:49

    @ Robert Naeije: C'est toujours comme cela dans des pays qu'on étrangle depuis plus d'un demi-siècle avec des sanctions illégales. Vous aurez sans doute préféré le Cuba d'avant qui était devenu un terrain d'amusement des USA. Que des gens s'exilent, c'est normal mais ce n'est pas "tout le monde" comme le titre le dit. Vous serrez surpris de voir que malgré cet étranglement économique (avec l'accord tacite des européens), il reste des cubains qui sont fier de leur pays. Si pour vous, le libéralisme est le paradis, tant mieux.

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs