Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: les Etats-Unis travaillent à une «distribution équitable» des vaccins avec l’OMC

Washington dit travailler avec l’OMC à une « distribution équitable » des vaccins anti-Covid.

Temps de lecture: 3 min

Washington a assuré vendredi travailler avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour permettre une « distribution équitable » des vaccins contre le Covid-19, selon un responsable américain du Commerce, sans aller jusqu’à prendre position sur la question de la levée des brevets.

« Nous travaillons avec nos partenaires internationaux pour étudier des manières pragmatiques et efficaces d’augmenter la production et la distribution équitable des vaccins », a indiqué un responsable des services de la représentante américaine au Commerce (USTR) à des journalistes.

Quid d’une levée temporaire des brevets ?

Il n’a toutefois pas précisé la position américaine quant à la levée temporaire des brevets sur les vaccins, réclamée par l’Inde et l’Afrique du Sud pour pouvoir accélérer la production.

La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki avait indiqué mardi que l’administration devait encore « évaluer s’il était plus efficace de fabriquer (le vaccin) ici pour le distribuer ensuite aux autres pays ou si la levée de la propriété intellectuelle est une option ».

« L’USTR n’a pas encore fait de recommandations et le président n’a pas pris de décisions », avait-elle alors ajouté.

La représentante américaine au Commerce Katherine Tai s’est récemment entretenue avec des responsables des laboratoires pharmaceutiques Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Ceux qui s’opposent à la levée temporaire des droits sur les vaccins craignent que les laboratoires soient découragés par la perspective de retours sur investissements bridés, ce qui a poussé la directrice de l’OMC Ngozi Okonjo-Iweala à chercher une « troisième voie ».

La puissante Chambre de commerce américaine a ainsi mis en garde contre « la croyance erronée selon laquelle les droits de propriété intellectuelle peuvent être une barrière à l’accès aux vaccins contre le Covid-19 ».

« Les droits de propriété intellectuelle aident – ils n’entravent pas – l’accès à l’innovation en permettant des investissements à long terme », a déclaré son vice-président Patrick Kilbride, vendredi dans un communiqué.

Sur les plus de 835 millions de doses qui avaient été administrées dans le monde au 15 avril, 48 % l’avaient été dans les pays riches, contre seulement 0,1 % dans les 29 pays les plus pauvres, selon les calculs de l’AFP.

Objectif : une distribution équitable

« La priorité des Etats-Unis est de sauver des vies et de mettre fin à la pandémie », a ajouté le responsable de l’USTR, mettant en avant l’« engagement » des Etats-Unis, annoncé en février, à injecter 4 milliards de dollars dans le programme Covax.

Ce partenariat public-privé entre l’OMS, l’Alliance du Vaccin (Gavi) et la Cepi (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies), doit garantir une distribution équitable de vaccins anti-Covid en particulier à 92 pays pauvres.

À lire aussi Coronavirus: la levée des brevets sur les vaccins divise le gouvernement

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, samedi 1 mai 2021, 16:14

    Breveter les innovations est le plus sûr moyen de les encourager, ce principe général reste plus que jamais valable. Sans brevet, sans rentabilité, on n'aurait pas eu des vaccins efficaces contre une nouvelle épidémie mortifère en moins d'un an. Cela étant, voyons ce qui se passe sur le terrain: beaucoup de pays moins favorisés refusent encore la vaccination, les exemples récents de la RDC et de la Tanzanie l'illustrent. Et puis il y a l'Inde, le plus grand producteur au monde du vaccin Astra Zeneca, il semble que le brevet de ce vaccin n'empêche pas les Indiens s'en servir avant les autres, gratuitement en fait, et on ne peut pas leur en faire le reproche. L'innénarable Thierry Breton de notre chère Commission européenne avait fait saisir en Italie des doses du même vaccin destinés au programme Covax (il les croyait destinées au Royaume Uni) . M Raspe et d'autres rêvent d'un système mondial d'équité vaccinale, mais sa mise enoeuvre ne serait pas possible sans un pouvoir absolu de même dimension. Un tel Big Brother planétaire reste heureusement utopique.

  • Posté par Naeije Robert, lundi 3 mai 2021, 7:24

    Ah Raspe, Donc vous voulez laissez les chercheurs bosser, les firmes prendre tous les risques, travailler jour et nuit 7 jours sur 7 et quand le vaccin est prêt, le leur prendre en les accusant de tous les maux pour le distribuer de force de façon égalitaire. Votre projet est totalitaire. Intellectuellement vous seriez du côté du Sentier Lumineux. Le projet Covax qui résulte d'une véritable concertation me paraît, disons plus démocratique.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 2 mai 2021, 23:57

    On ne soigne personne avec des slogans idéologiques, naeije. D'autre part, certains dirigeants ont enfin compris que l'on ne fonde pas une société suffisamment stable sur l'injustice et l'inégalité. Les comportements de plusieurs acteurs seront amenés à changer. Y compris dans le secteur pharma.

  • Posté par Naeije Robert, dimanche 2 mai 2021, 14:51

    Raspe,basons les raisonnements sur des faits. Qu'est-ce qui empêchait les Indiens de préparer un programme de vaccinations qui aurait pu enrayer la progression foudroyante de l'épidémie chez eux? Ils fabriquent un vaccin breveté que je sache. Ils refusent aussi les offres chinoises. La RDC renvoie carrément les vaccins du programme Covax de l'OMS. L'Iran et les Palestiniens refusent des vaccins qu'ils soupçonnent d'origine américaine. Cuba fabrique déjà un vaccin, voyons comment il sera validé. Le problème de la propriété intellectuelle n'est qu'une goute d'eau dans la complexité des choses. En attendant, ne cherchons pas à enrayer les efforts de ceux qui ont innové et se sont insérés dans des circuits de production et de distribution qui ne sont pas parfaits, certes permettent d'avancer.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 2 mai 2021, 9:27

    Justement, votre système ne fonctionne pas. Ici c'est America first, UK first and Europa first. C'est un fait incontestable!!!!

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une