AIP: à l’occasion du 1er mai, le PTB appelle «les autres partis de gauche» à libérer la norme salariale

Le PTB a appelé ce samedi 1er mai les «autres partis de gauche» à soutenir la proposition de loi pour libérer les négociations salariales déposée conjointement par Marc Goblet (PS) et Raoul Hedebouw (PTB).
Le PTB a appelé ce samedi 1er mai les «autres partis de gauche» à soutenir la proposition de loi pour libérer les négociations salariales déposée conjointement par Marc Goblet (PS) et Raoul Hedebouw (PTB). - Photo News

A l’occasion du 1er Mai, le PTB a appelé samedi les «autres partis de gauche» à soutenir la proposition de loi pour libérer les négociations salariales déposée conjointement par Marc Goblet (PS) et Raoul Hedebouw (PTB).

«La question n’est pas le nom de la loi, il s’agit de libérer les négociations salariales et de donner à la classe travailleuse le respect qu’elle mérite», a lancé M. Hedebouw samedi dans un discours du 1er Mai retransmis sur Facebook, pandémie oblige.

«Les lignes commencent enfin à bouger»

Réagissant à la menace de la famille socialiste au gouvernement fédéral de bloquer le versement des dividendes si des augmentations de salaires ne sont pas accordées aux travailleurs, le PTB y voit une «bonne mesure», tout en déplorant qu’elle n’ait jamais été appliquée en 25 ans, «malgré la présence des socialistes au pouvoir».

«Les lignes commencent enfin à bouger», s’est félicité le député marxiste-léniniste. « C’est le résultat de la mobilisation des travailleurs et de la montée du PTB dans tout le pays. L’essentiel reste que la norme salariale doit disparaître. 0,4% c’est insuffisant», a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous