Accueil Société

Coronavirus: le bourgmestre de Middelkerke trouve une astuce pour ouvrir les terrasses (vidéo)

Le bourgmestre de Middelkerke, Jean-Marie Dedecker, a trouvé une astuce pour ouvrir les terrasses une semaine plus tôt que prévu.

Temps de lecture: 2 min

Les terrasses ont rouvert une semaine plus tôt que prévu à Middelkerke, à l’initiative de son bourgmestre Jean-Marie Dedecker. Plus de 200 tables ont ainsi déjà été disposées sur la digue. Le personnel des établissements ne peut pas servir ses clients à table.

M. Dedecker a réalisé un petit tour de passe-passe pour arriver à ses fins. Il a temporairement supprimé les licences octroyées aux terrasses de l’horeca. La zone a ainsi été rendue à l’espace public et la commune a pu placer elle-même des tables et des chaises. Les gens qui souhaitent manger un morceau ou acheter une boisson à un commerce qui sert à emporter peuvent dès lors s’installer à l’une de ces 200 tables, en toute légalité. Une équipe de volontaires est chargée de désinfecter régulièrement le mobilier et de veiller à ce qu’aucun déchet ne traîne.

« Une délivrance »

Samedi, vers midi, les tables étaient assez remplies. Le bourgmestre Dedecker a pu jouir d’un petit bain de foule sous les applaudissements de quelques clients ravis. «Le soleil est au rendez-vous et les gens peuvent rester en plein air de manière sûre. Ils voient ça comme une délivrance. Je pouvais encore attendre une semaine, mais c’est d’une grande portée symbolique pour ces gens», commente M. Dedecker.

Les tables resteront en place jusqu’à l’ouverture officielle des terrasses le 8 mai.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, dimanche 2 mai 2021, 10:40

    D'un côté des bourgmestres qui chassent et pénalisent les terrasses, de l'autre, un bourgmestres qui encourage et installe les terrasses lui-même. Si on n'avait pas des obtus comme décideurs, cette situation ne serait pas apparue. Il suffisait d'imiter de nombreux pays dont le Luxembourg et les Pays-Bas. Résultats de nombreux belges font ou vont faire vivre l'horeca étranger.

  • Posté par Derweduez Michel, samedi 1 mai 2021, 20:42

    Le ministre de la santé et la ministre de l'intérieur ne font aucune remontrance ! Bizarre .... Une gestion linguistique de la crise ! Pas de menaces !

  • Posté par Debersaques Bart, samedi 1 mai 2021, 16:21

    Bien vu Jean-Marie Dedecker. Suis content que t'as tenu ta promesse. Dans la gueule du gouvernement.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, samedi 1 mai 2021, 15:31

    Quelle différence entre un banc public et un banc installé par la commune ?

  • Posté par De Pauwer Agathe, samedi 1 mai 2021, 15:23

    Ceci prouve que les restrictions imposées sont mal conçues, inapplicables en l'état actuel de la loi, voire illégales et inconstitutionnelles, n'en déplaise à ceux qui trouvent qu'une épidémie est plus importante que le respect de l'état de droit et des libertés fondamentales. Hier le terrorisme, aujourd'hui une grippe, deamin quoi ? Le climat, probablement... Ce sont des inciviques, on devrait leur retirer leurs droits politiques.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko