Accueil Planète Pollution

Pollution: le bourgmestre d’Aubange bride le broyeur de métaux d’Ecore

Dans une décision qui pourrait faire date, le bourgmestre François Kinard impose à l’usine de recyclage de métaux Ecore de tourner au ralenti tant qu’elle n’aura pas installé des filtres pour limiter les émissions de PCB.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Face à une opinion publique de plus en plus inquiète au sujet des nuisances générées par les usines de recyclage de métaux et sous la pression du Service public de Wallonie (SPW), le bourgmestre d’Aubange, François Kinard (CDH), n’était guère en mesure de tergiverser. Il a rendu, vendredi soir, son arrêt de police concernant le broyeur à métaux de la société Ecore, en infraction pour des rejets répétés de PCB, une molécule hautement toxique. Si le broyeur n’est pas complètement mis à l’arrêt, Ecore devra cependant réduire son activité de manière drastique tant qu’elle n’aura pas mis en œuvre des moyens techniques suffisants pour respecter les conditions de son permis d’exploiter et cesser les dangereuses émissions toxiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Dechamps Pascal , dimanche 2 mai 2021, 16:19

    Les politiques wallons, toutes couleurs confonfues, sont tétanisés par le chantage à l'emploi. Comme si l'activité existante était finale. Il existe d'autres voies mais elles demandent un travail de fond à un horizon qui dépasse largement le seuil des élections.

  • Posté par Dorp L, samedi 1 mai 2021, 17:25

    C'est un scandale. Honte à tous ces politiques qui soutiennent une telle entreprise bien plus dangereuse que le Sars Cov 2 pour la santé des gens vivant dans l'environnement de cette entreprise. Il y a des années que les actionnaires de cette entreprise se moquent totalement du respect de la réglementation.

  • Posté par Wathelet Michel, samedi 1 mai 2021, 15:07

    On peut se demander d'ailleurs pourquoi on attend si longtemps pour prendre ce genre de décision. La fermeture pure et simple aurait été bien plus logique. S'il est nécessaire de s'occuper de ce genre de déchets au moins qu'on le fasse dans les conditions requises et non dans des situations a minima pour se faire un maximum de profits au détriment de l'environnement. Je ne comprends pas les instances politiques qui n'arrêtent pas de parler d'écologie en favorisant les manipulations de ce genre. C'est comme à Liège où on installe une casse automobile en plein quartier urbain. Il faut le faire et on le fait avec allégresse. Je crois qu'en 2021, nous sommes encore une belle bande de cons quand il s'agît de pognons et que l'on accepte tout jusqu'au moment où cela pète le cerveau humain est digne d'un grand intérêt d'étude..

Aussi en Pollution

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs