La Boum 2: «On est là pour passer un bon moment mais aussi pour protester»

L’événement La Boum 2 a commencé à 16h dans le bois de la Cambre, mais bon nombre de personnes étaient déjà présentes à Bruxelles pour prendre part à des actions organisées dans le cadre de la Journée du Travail ou pour d’autres mouvements de protestations contre les mesures corona.

La police est sur place en nombre et des participants commencent à converger vers le point de rendez-vous. L’ambiance reste calme pour le moment.

Trois jeunes, Fx, « Alpha » et Alexis, sont venus de Mouscron pour l’occasion. « On est là pour passer un bon moment, mais aussi là pour protester pour la cause des étudiants. Cette année, j’ai eu 20 jours de cours en présentiel, ce n’est pas normal. ».

Pour rappel, le 1er avril, la première Boum avait rassemblé au bois de la Cambre entre 1.500 et 2.000 personnes, selon l’estimation de la police, qui avait dû faire usage de la force pour disperser la foule. Au total, 26 policiers, huit participants et sept chevaux avaient été blessés et plusieurs véhicules de police dégradés. Le collectif L’Abîme a organisé une seconde fête le 2 avril et a repris à son compte le nom « La Boum » pour sa nouvelle fête illégale prévue le 1er mai.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous