Accueil Culture Musiques

Reine Elisabeth: une organisation revue de fond en comble

Pas de public, moins de candidats, sessions aménagées, protocole sanitaire strict : l’édition 2021 du Concours Reine Elisabeth, consacrée au piano, est inédite. Aperçu des principaux aménagements.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

À quelques heures du début du Concours, c’est l’effervescence du côté de Flagey, où se dérouleront la première épreuve et la demi-finale. Si la terrasse voisine du Belga affiche toujours portes closes, l’emblématique salle de concert bruxelloise affiche fièrement une bannière aux couleurs du Reine Elisabeth. Reportée d’un an, la session de piano pourra finalement avoir lieu cette année, sans public mais avec une couverture médiatique plus large encore que d’habitude (lire ci-contre). « Nous avons toujours espéré que les conditions s’assouplissent, qu’il y ait des ouvertures, mais ce n’est malheureusement pas le cas », explique Nicolas Dernoncourt, secrétaire général du Concours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs