Accueil Société Régions Bruxelles

Philippe Close sur La Boum 2: «Beaucoup de personnes ont entendu notre appel à ne pas s’y rendre»

« On peut se féliciter parce que la plupart des manifestations se sont bien passées, il y a juste eu ce qu’il s’est passé au bois de la Cambre » a expliqué le bourgmestre.

Temps de lecture: 2 min

La police de Bruxelles a entamé samedi en fin d’après-midi l’évacuation du Bois de la Cambre où plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblées dans le cadre de l’événement festif La Boum 2, pourtant interdit. Des dizaines de policiers en tenue de combat ont investi le parc.

Philippe Close, bourmestre de Bruxelles, a commenté les évènements de ce premier mai sur le plateau de la RTBF. Il tire un premier bilan plutôt positif.

« On peut se féliciter parce que la plupart des manifestations se sont bien passées, il y a juste eu ce qu’il s’est passé au bois de la Cambre » a expliqué le bourgmestre. « Beaucoup de personnes ont entendu notre appel à ne pas s’y rendre. On avait quelques centaines de personnes, beaucoup moins que pour la Boum 1. Malheureusement ça a dégénéré à un moment donné et on a dû intervenir. Mais sur la dizaine d’évènements qui avaient lieu aujourd’hui, dans la grande majorité tout s’est bien passé. »

« Pour l’instant il y a une personne qui a dû être évacuée après avoir été touchée par un jet d’eau et il y a deux blessés légers chez les forces de l’ordre. Il y a également une quinzaine d’interpellations administrative, mais c’est vrai qu’il y a encore quelques mouvements au bois de la Cambre. Le reste se fait dans le dialogue. Il y a aussi une arrestation judiciaire d’une personne qui avait du matériel prohibé. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Glossy P, lundi 3 mai 2021, 8:53

    Un trou du cul puant ! Un !

  • Posté par De Pauwer Agathe, dimanche 2 mai 2021, 12:15

    Pour rappel, la date du 1er mai commémore la répression sanglante et meurtrière de manifestants en 1880 aux Etats-Unis (Chicago ou Detroit, je ne sais plus où). Le Duce Close s'en est souvenu.

  • Posté par De Pauwer Agathe, dimanche 2 mai 2021, 12:12

    Regardez bien sa photo. Ajoutez juste un calot et des épaulettes. Vous ne voyez pas Mussolini ? Méfiez-vous toujours des skinheads ! Des fachos, tous.

  • Posté par Skiadas Antonios, dimanche 2 mai 2021, 9:44

    Si lui avait écouté l’appel pour organiser cet événement en collaboration avec les jeunes ce ne serait pas arrivé. D’autres pays organisent et gèrent très bien des événements têts de plusieurs milliers de personnes. Ici, ces dirigeants socialistes mafieux sont trop imbus de leur personne pour avoir le courage de reconnaître qu’il y’a autre chose que la démonstration de force. Lorsqu’un gouvernement envoie les blindés et des policiers suréquipés pour réprimer les jeunes, cela s’appelle une dictature. C’est une honte pour la démocratie

  • Posté par Dagnelie Raphaël, dimanche 2 mai 2021, 9:20

    Etre un bon politicien c'est d'abord prévoir. Ce qui n'est pas le cas des responsables politiques bruxellois. Tout le monde savait que cela allait se terminer en incident excepté les politiciens bruxellois.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo