Philippe Close sur La Boum 2: «Beaucoup de personnes ont entendu notre appel à ne pas s’y rendre»

Philippe Close sur La Boum 2: «Beaucoup de personnes ont entendu notre appel à ne pas s’y rendre»

La police de Bruxelles a entamé samedi en fin d’après-midi l’évacuation du Bois de la Cambre où plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblées dans le cadre de l’événement festif La Boum 2, pourtant interdit. Des dizaines de policiers en tenue de combat ont investi le parc.

Philippe Close, bourmestre de Bruxelles, a commenté les évènements de ce premier mai sur le plateau de la RTBF. Il tire un premier bilan plutôt positif.

« On peut se féliciter parce que la plupart des manifestations se sont bien passées, il y a juste eu ce qu’il s’est passé au bois de la Cambre » a expliqué le bourgmestre. « Beaucoup de personnes ont entendu notre appel à ne pas s’y rendre. On avait quelques centaines de personnes, beaucoup moins que pour la Boum 1. Malheureusement ça a dégénéré à un moment donné et on a dû intervenir. Mais sur la dizaine d’évènements qui avaient lieu aujourd’hui, dans la grande majorité tout s’est bien passé. »

« Pour l’instant il y a une personne qui a dû être évacuée après avoir été touchée par un jet d’eau et il y a deux blessés légers chez les forces de l’ordre. Il y a également une quinzaine d’interpellations administrative, mais c’est vrai qu’il y a encore quelques mouvements au bois de la Cambre. Le reste se fait dans le dialogue. Il y a aussi une arrestation judiciaire d’une personne qui avait du matériel prohibé. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous