Philippe Close: «C’était une boum qui avait décidé d’en découdre»

La police est revenue dimanche matin sur le bilan de son intervention au bois de la Cambre à Bruxelles samedi. Au total, 132 personnes ont été arrêtées en marge du rassemblement La Boum 2, a fait savoir une porte-parole de la police.

Dans le détail, 127 personnes ont été arrêtées administrativement alors que cinq arrestations judiciaires ont été effectuées, notamment pour rébellion armée, menaces et vente de stupéfiants.

Invité par RTL-TVI, Philippe Close (PS), bourgmestre de Bruxelles, est revenu sur les événements. Après avoir rapidement écarté la possibilité de fermer le bois de la Cambre – au vu de son étendue – le socialiste a remercié les services de l’ordre et toutes les personnes qui ne se sont pas rendues à la manifestation. « Il y avait environ 700 personnes » a assuré Philippe Close. « C’était une boum qui avait décidé d’en découdre. La police est intervenue quand il y a eu des bagarres entre manifestants. La responsabilité d’un bourgmestre c’est aussi de faire respecter l’ordre ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous