Anderlecht tient en échec le leader brugeois au terme d’un match spectaculaire (2-2)

Pour leur premier match des barrages pour le titre, le FC Bruges et Anderlecht ont partagé l’enjeu dimanche (2-2). Noa Lang (49e) a ouvert la marque pour les Brugeois, Lukas Nmecha (64e) et Jacob Bruun Larsen (86e) ont renversé la situation en faveur des Bruxellois et Bas Dost (90e) a remis tout le monde sur un pied d’égalité. Au classement, Bruges, 39 points, compte toujours huit unités d’avance sur son premier poursuivant Genk. Anderlecht est 3e avec 30 points tout comme l’Antwerp (4e), qui été battu vendredi chez lui (2-3).

Les surprises des entraîneurs

Alors qu’il ne devait pallier que l’absence de Clinton Mata suspendu, Philippe Clement a surpris en alignant Ignace Van der Brempt au latéral droit mais aussi en plaçant Stefano Denswil à gauche et en laissant Mats Rits sur le banc. Vincent Kompany a également étonné en titularisant le jeune Bart Verbruggen, 18 ans, dans le but à la place de Timon Wellenreuther.

C’est Anderlecht qui a le mieux commencé le match avec Nmecha, qui a évité un mauvais tacle de Brandon Mechele, avant de manquer son centre (2e). Anderlecht s’exécutait mais une frappe d’Albert Sambi Lokonga est passée largement au-dessus (6e) et après avoir bien contré Lang, Amir Murillo a mal calibré sa passe en profondeur pour Yari Verschaeren (8e). Les Brugeois ont quand même donné du travail à Verbruggen, qui a repoussé une frappe de Lang avant de recevoir l’aide d’Elias Cobbaut sur le rebond (10e).

Le Club a alors freiné Anderlecht notamment grâce à Lang mais le casse-cou néerlandais s’est fait contrer par Matt Miazga (18e) et a trop croisé sa frappe (26e). Les Mauves ont aussi hérité d’une grosse occasion sur une mauvaise relance de Simon Mignolet vers Kossounou, qui a manqué son contrôle. Le ballon est arrivé à Nmecha dont le lob a filé au-dessus du but vide (29e). Par contre, le gardien des Diables rouges s’est bien interposé du pied devant l’attaquant anderlechtois (32e).

Quel spectacle !

A la mi-temps, Kompany a remplacé Ashimeru par Francis Amuzu (46e) mais cela n’a pas empêché le Club de prendre l’initiative. Et sur une perte de balle d’Anouar Ait El Hadj, Hans Vanaken a lancé Dost, qui a décalé Lang pour l’ouverture du score (49e, 1-0). Les Brugeois étaient bien en place et sur un coup franc de Charles De Ketelaere, Denswil a vu son coup de tête percuter le poteau (56e). Kompany a alors décidé de sortir Verschaeren et Adrien Trebel pour Jacob Bruun Larsen et Josh Cullen (59e). Des montées intéressantes puisque sur corner, Cullen a placé le ballon sur la tête de Miazga, qui n’a pu cadrer (61e). Sur un ballon arraché par Sambi Lokonga à Vanaken, Bruun Larsen a foncé avant de décaler Nmecha, qui a marqué son 15e but de la saison (64e, 1-1).

Décrié depuis son arrivée, le Danois s’est métamorphosé et sur une passe de Nmecha, il a contourné Mignolet avant de mettre une frappe que Rits a dégagée à même la ligne (66e). Anderlecht voulait gagner et Bruun Larsen l’a porté au commandement sur coup franc (86e, 1-2). Mais sur une déviation de Lang, Dost a justifié sa réputation de sniper (90e, 2-2).

Revivez le direct

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Guillaume Raedts

    Diables rouges

    Roberto Martinez: «Quand vous gagnez un match, vous grandissez»

  • Les Diables se sont entraînés à Tubize avant de s’envoler pour la Russie. @News

    Par Frédéric Larsimont

    Euro 2020

    Un objectif pour les Diables rouges: gagner sans calculer

  • @AFP

    Par Philippe Dewitte

    Euro 2020

    Euro 2020: faut-il sauver le soldat Benzema?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous