Accueil Société

La Boum 2, Liège, la Monnaie...: les revendications des épuisés du covid ont occupé tout l’espace

À Bruxelles et à Liège, ce 1er mai aura davantage été marqué par les revendications de ceux qui crient leur ras-le-bol des politiques sanitaires que par les discours des syndicats. Exception faite de « la Boum », ces formes d’expression, souvent festives, se sont déroulées sans heurts.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Pour cette journée internationale de lutte pour les droits des travailleurs, le joli mois de mai avait un parfum un peu différent des autres années, cela n’aura sans doute pas échappé à grand monde. De Liège à Bruxelles, nombreux sont en tout cas celles et ceux qui ont profité de l’occasion de cette journée historiquement dédiée aux luttes sociales pour porter des revendications tournées autour de leur ras-le-bol de la crise sanitaire et de sa gestion par les autorités belges.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 3 mai 2021, 19:23

    Avant ce 1er Mai, nous avions des statistiques /courbes Covid descendantes. On verra bien ce qu'il en sera dans une dizaine de jours ... suite à cette multiplication des foyers viraux . Mais restons optimiste : Ladite Boum2 + les autres manifs (avec masques) n'ont été que très marginalement suivi . Qui vivra verra ... rdv mi-mai !

  • Posté par Mourmaux Jean-François , lundi 3 mai 2021, 15:48

    Et le ras-le-bol des malades, des familles des victimes du Covid-19, du personnel soignant, du personnel du tracing/testing, du personnel de vaccination, des millions des personnes qui respectent du mieux qu’elles peuvent les mesures et gestes-barrières sans râler ,… espérant tous sortir de cette crise le plus rapidement possible, on en parle quand ??

  • Posté par Toulouse 44, lundi 3 mai 2021, 11:01

    Publier 70.000 fois la même photo d'une personne qui reçoit du spray au poivre dans le visage (il ne faut pas être à une grande distance) on pourrait aussi montrer 70.000 fois la projection d'un tronc d'arbre sur les forces de l'ordre. Arrêtez de vouloir manipuler les gens avec vos images tronquées de réseaux sociaux qui ne publient que ce qui leur plaît. Vous profitez d'une occasion pour faire la promo de votre groupement, mais si vous ne voulez pas être bousculée ou malmenée restez à distance des manifestations . Et une fois pour toute ARRETEZ DE PARLER DE BRUTALITE POLICIERE vous êtes bien contents de faire appel a eux quand vous en avez besoin ils sont là pour défendre les droits de tous les citoyens que cela vous plaise ou non, ils ne sont pas là pour faire de la figuration .Bravo à Monsieur Van Rijn je suis entièrement d'accord avec son commentaire.

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , dimanche 2 mai 2021, 22:40

    "Dictature sanitaire", " lois liberticides ", "complot des sociétés pharmaceutiques ", "régime autoritaire menaçant la démocratie", etc, etc,etc... A tous ceux qui profèrent à outrance ce genre de propos affligeants de ridicule, je leur conseille vivement d'aller faire un tour du côté de Moscou, d'Istanbul, de Hongkong ou de Myanmar. Ils y verront ce qu'est véritablement une dictature niant toute forme de démocratie . Ils y verront des opposants qui se battent pour leurs droits fondamentaux et ce au péril de leur vie ! Je conseille également à tous ces " boumeurs" d'aller faire un tour du côté des soins intensifs de nos hôpitaux qui débordent de malades et de leur personnel épuisé à force de sauver à tout prix chaque vie menacée depuis plus d'un an. Vos slogans ineptes sont révoltants d'égoïsme et d'irresponsabilité face à cette tragédie à laquelle nous sommes TOUS confrontés et qui exige avant tout de la solidarité et du civisme. Votre "Boum" était totalement à l'inverse de ces exigences et constituait une véritable provocation à l'égard de ceux qui ont en charge de lutter contre cette pandémie. Et il vous a sans doute échappé que vous avez été vraisemblablement l'objet d'une manipulation de masse de la part de quelques uns déterminés à la provocation et la confrontation visant à tenter de déstabiliser nos institutions... Le slogan projeté la veille sur la façade du palais de justice à lui seul en disait suffisamment long sur les motivations des auteurs de ce rassemblement interdit juste titre...

  • Posté par Monnoyer Mona, lundi 3 mai 2021, 8:41

    Merci Monsieur. Il est bon quelquefois de lire ce que l'on pense . Et qu'on a parfois du mal à exprimer clairement. Vous y arrivez très bien.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs