Accueil Société Régions Bruxelles

La Boum 2: les cinq personnes sous arrestation judiciaire ont été libérées

Plus de 100 personnes ont été arrêtées administrativement, et 5 judiciairement.

Temps de lecture: 2 min

Les cinq personnes qui ont été arrêtées samedi lors l’événement non autorisé La Boum 2 ont été relâchées, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles. L’une d’entre elles a déjà été entendue, les autres le seront plus tard. Les incidents mettant en cause des policiers pour violence excessive sont examinés en interne, a en outre précisé la police de Bruxelles.

Le rassemblement a attiré entre 1.000 et 2.000 participants samedi dans le Bois de la Cambre à Bruxelles. Le calme n’est revenu que vers 21h00 après l’intervention de la police, qui avait commencé en fin d’après-midi.

Quelque 127 personnes ont été arrêtées administrativement alors que cinq arrestations judiciaires ont été opérées, notamment pour rébellion armée, menaces et vente de stupéfiants. Ces cinq personnes ont depuis été relâchées.

« L’une a été entendue samedi puis relâchée. Les quatre autres seront invitées à être interrogées ultérieurement », a rapporté le porte-parole du parquet, Willemien Baert.

L’intervention policière a été critiquée pour sa violence sur les réseaux sociaux, notamment sur la page Facebook du collectif L’Abîme, qui a créé une page spécifique pour les personnes qui souhaitent dénoncer les violences des forces de l’ordre. Des vidéos de deux incidents survenus dans les rues autour du Bois de la Cambre ont également été diffusées sur Twitter.

« Les images seront visionnées et discutées en interne », a réagi la porte-parole de la police, Ilse Van de keere. « Nous devons d’abord voir dans quel contexte cela doit être replacé. »

Le porte-parole de L’Abîme, Dave Monfort, n’a pas souhaité commenter les événements de samedi. « C’est dimanche et le dimanche je ne travaille pas », a-t-il déclaré à Belga.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par marsily louise, dimanche 2 mai 2021, 20:02

    J'ai 89 ans et arr-gd-mère. J'étais au Bois de la Cambre samedi car c'est mon quartier et m'intéresse à tout pour voir de visu. Les jeunes, joyeux, désinvoltes (des jeunes quoi !) n'ont à aucun moment était agressifs, ni ne se sont préoccupés des force de Police. Ce sont eux qui ont déclenché la panique et les violences. Bien sûr la manif n'était pas autorisée, et les jeunes et les grisonnants parmi eux ne portaient pas de masque. De là à les menacer fortement. Après tous ces mois de restrictions et le beau soleil qui faisait le Bois de la Cambre un vrai rappel du bon vieux temps et je ne parle pas de lointain !

  • Posté par codejon jose, dimanche 2 mai 2021, 21:39

    C'est sur que la police est en droit de répondre aux provocations et attaques des casseurs , mais mettre tout le monde dans le même sac est tout à fait disproportionne . Les vidéos des incidents ch. de Waterloo et dans une autre rue sont lamentables pour la police .Pourquoi continuer à frapper une personne qui est à terre après l'avoir gaze et frappée , entourée de 6 policiers on lui donne encore des coups de pied et de jets de gaz . Ils agissent de la même manière que les crapules qui vont aux manifestations pou casser et détruire . Leurs actions sont une honte pour la justice dans notre pays ,on dirait au vu des images qu'ils prennent du plaisir à tabasser les personnes qui sont sans défense .

  • Posté par massacry olivier, dimanche 2 mai 2021, 21:23

    Je suppose donc que vous apprécieriez que le Bois de la Cambre devienne le lieu de rave party géante clandestine, que ses sous-bois deviennent des chiottes à ciel ouvert. Je suppose surtout, veilliez m'excuser, que vous avez la vue qui baisse, sinon vous auriez vu comme que certains, et pas les moins jeunes, étaient remontés, et même préparés à l'affrontement avec leur lunettes de piscine et ou de moto pour faire face au gaz. Je suppose aussi, au vu de vos descriptions d'hier, que vous avez quelques problèmes avec l'heure, car vers 17h les choses n'étaient plus calme. Mais y étiez-vous vraiment?

  • Posté par BAYE NOEL, dimanche 2 mai 2021, 21:07

    Bonjour, il y a des mages qui montrent que à 16h43 un casseur tire sur la police avec un mortier pour feux d'artifices. On est loin d'une journée bucolique au bois de la Cambre ou d'un dimanche à la campagne. Et vous voulez quoi que la police se laisse tirer dessus sans intervenir ?

  • Posté par Hawkins Danielle, dimanche 2 mai 2021, 20:38

    Avec tout le respect que je vous dois, cette manif était pour/contre quoi exactement ? La violence faite aux femmes? La précarité dont souffrent tant d'enfants? Non, le droit à faire la fête, à picoler, à danser.... Elle n'était PAS autorisée (vous le dites vous-même), tous ceux qui y étaient le savaient et s'exposaient à des arrestations/amendes. CQFD. Punt aan de lijn.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo