Bagarre générale et quatre cartons rouges après le coup de sifflet final: fin de match houleuse entre l’OL et Monaco (photos)

AFP
AFP

Mené puis réduit à dix, Lyon a trouvé les ressources pour s’imposer dans la confusion à Monaco dimanche (3-2) et se relancer dans la course à la Ligue des champions face à un adversaire direct qui dit, de son côté, adieu au titre en Ligue 1. La victoire de l’OL s’est dessinée au terme d’un match intense avec des cartons rouges distribués… après le coup de sifflet final.

Alors que l’arbitre Clément Turpin scellait la victoire lyonnaise, une échauffourée a éclaté entre plusieurs joueurs des deux camps. Même si la rencontre était finie, l’arbitre n’a pas hésité à sanctionner le comportement de certains, dégainant le carton rouge à quatre reprises : Willem Geubbels et Pietro Pellegri côté monégasque et De Sciglio et Marcelo côté lyonnais, qui avait déjà perdu Maxence Caqueret sur une exclusion.

« La provocation vient de chez eux, c’est anormal qu’on ait pris des cartons rouges alors qu’on n’a rien fait, on n’a même pas riposté », s’est indigné l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia, sans doute privé de nombreux défenseurs le week-end prochain. Une accusation réfutée par son homologue Niko Kovac, qui a indiqué que « les images parlent d’elles-mêmes », concédant tout de même que certains de ses jeunes joueurs devaient « apprendre de leurs erreurs ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous