«La Boum»: une demande d’autorisation introduite pour une 3e édition

Tension entre fêtards et force de l’ordre lors de «La Boum 2», le 1er mai 2021.
Tension entre fêtards et force de l’ordre lors de «La Boum 2», le 1er mai 2021. - Photo News

L’Abîme » a introduit une demande d’autorisation auprès de la zone de police Bruxelles-Ixelles pour organiser un nouveau rassemblement au bois de la Cambre le samedi 29 mai à 14 heures. Cela a été annoncé sur la page Facebook « Abîme Team » et confirmé par la police de Bruxelles-Capitale Ixelles à l’agence Belga.

Dans la demande d’autorisation, le coordinateur de « l’Abîme » invoque le même motif, soit l’état psychologique des jeunes en l’absence de contacts sociaux. Dave Monfort met en avant que les « experts et études attestent de risques de contamination quasi inexistants à l’extérieur ».

« Pas de deux sans trois »

« Pas de deux sans trois », peut-on lire sur la page Facebook de « L’abîme Team » avec, en pièce jointe, une capture d’écran du formulaire de candidature de la police. Cela ne signifie pas encore que « La Boum 3 » a déjà été approuvée. La demande est maintenant examinée par la police.

Capture d’écran de la demande d'autorisation pour une «Boum 3» sur la page Facebook «L’abîme Team».
Capture d’écran de la demande d'autorisation pour une «Boum 3» sur la page Facebook «L’abîme Team».

Samedi 1er mai avait lieu « La Boum 2 ». L’événement interdit a de nouveau dégénéré, comme lors de la première « édition », et la police est intervenue en masse. Au cours de cette intervention policière, 127 personnes ont été arrêtées administrativement et cinq ont été placées en détention judiciaire, entre autres pour rébellion armée, menaces et vente de stupéfiants. Ces cinq personnes ont été libérées entre-temps.

Egalement à lire et à voir – « La Boum 2 : les images des affrontements entre les participants et la police »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous