La Lorraine Bakery Group vise "une reprise en force" en 2021

"Malgré l'impact d'ampleur historique du coronavirus sur le secteur de l'horeca et de l'alimentaire, La Lorraine Bakery Group a réussi à clôturer son exercice 2020 sur un résultat net positif", analyse Guido Vanherpe, CEO du groupe.

Les enseignes Panos sont parvenues à résister relativement bien au creux de l'année dernière grâce notamment à des formules commerciales comme les produits à emporter et des initiatives ciblées en e-commerce. Pour 2021, le groupe s'attend à une reprise en force, impulsée par un plan de relance ambitieux pour cette chaîne de sandwicheries, "en misant sur un assortiment renouvelé, avec plus de produits locaux dans des emballages durables".

Stimulée par cet objectif de croissance, l'entreprise familiale basée à Ninove réalise des investissements dans l'ensemble de ses activités.

"La division Bakery Frozen du Groupe se prépare ainsi à la réouverture de l'horeca au cours de la deuxième moitié de l'année tout en continuant de mettre en œuvre sa stratégie Go East par des investissements dans de nouvelles lignes de production en Europe de l'Est et la construction d'un nouveau site de production boulangère en Russie", détaille le groupe.

D'autre part, La Lorraine Bakery Group continue d'investir sur son marché domestique en Belgique, notamment par un renouvellement complet de sa boulangerie de produits surgelés à Erpe-Mere. "Celle-ci deviendra l'unité de production la plus moderne en son genre en Europe et sera opérationnelle à la mi-2022", se réjouit l'entreprise .

Le CEO, Guido Vanherpe, envisage une croissance moyenne annuelle proche de 8% en 2021.

La Lorraine Bakery Group compte environ 4.000 collaborateurs répartis dans plus de 25 pays.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous