Accueil

Les clusters ont pratiquement disparu

La vaccination a eu un impact important sur les cas graves et la mortalité. Et quand un foyer se déclare, il reste circonscrit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Premiers touchés par l’épidémie de covid-19, les résidents des maisons de repos ont aussi été les premiers à être vaccinés en Belgique. Et les résultats ne se sont pas fait attendre. Selon les derniers chiffres publiés par Sciensano (le 27 avril), l’incidence des cas de covid au sein de ces résidences est désormais de moins de 2 cas pour 1.000 personnes tandis que les hospitalisations représentent 0,2 cas pour 1.000. Mieux, moins de 0,5 % des maisons de repos de tout le pays présentent un foyer épidémique de plus de 10 cas de covid déclarés. Parmi ceux-ci, on retrouve probablement le cluster qui s’est déclaré au sein d’une maison de repos à Erquelinnes où 28 résidents et 5 membres du personnel ont été testés positifs malgré une très large vaccination (96 % des résidents). Toutefois, aucun d’entre eux n’a présenté de symptômes, montrant ainsi le principal avantage des vaccins : protéger des formes graves dont on sait qu’elles sont souvent mortelles pour les plus âgés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs