Vaccination: Bruxelles réduit l’intervalle entre les vaccins d’AstraZeneca

Bruxelles raccourcit le délai entre 2 doses d’AstraZeneca, huit semaines au lieu de 12.
Bruxelles raccourcit le délai entre 2 doses d’AstraZeneca, huit semaines au lieu de 12. - Reuters

En Région de Bruxelles-Capitale, le délai entre l’administration de la première et de la deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca a été réduit de douze à huit semaines. L’inspection sanitaire de Bruxelles a reçu le feu vert de la task force vaccination, a annoncé Inge Neven lundi lors de la conférence de presse hebdomadaire de la Commission communautaire commune (Cocom). On ignore toujours si la Flandre et la Wallonie suivront cette option.

« Nous le faisons pour pouvoir administrer deux doses un peu plus rapidement maintenant. Nous avons entendu dire qu’il y avait une demande car la période d’attente de trois mois était un inconvénient pour plusieurs personnes », explique Neven. « Il est certain que nous pensons que cela nous permet de remplir plus rapidement les différentes nominations. C’est vrai », ajoute-t-elle.

47.023 doses administrées à Bruxelles

A Bruxelles, un nombre record de 47.023 doses a été administré la semaine dernière et pas moins de 63.400 vaccins seront disponibles la semaine prochaine. Les créneaux horaires disponibles se remplissent bien, mais la Coccom veut éviter un excès de stock. À Bruxelles, la limite d’âge des personnes pouvant être vaccinées recule plus rapidement qu’en Flandre et en Wallonie, notamment parce que la population y est plus jeune. Toutes les personnes âgées de plus de 45 ans ont reçu leur invitation à se faire vacciner par SMS ou par e-mail dimanche et recevront une lettre cette semaine. Les personnes âgées de 41 à 45 ans peuvent s’inscrire sur la liste d’attente via la plateforme d’inscription bruxelloise Bruvax.

3 millions de Belges vaccinés

A l’échelle nationale, les données de Sciensano indiquent que plus de 3 millions de Belges ont été vaccinés au moins une fois. Le compteur s’élève désormais à 3.055.382, ce qui correspond à 26,6 % de la population. En outre, 829.376 personnes ont déjà reçu une deuxième dose. La ministre l’assure : « Toute la population adulte en âge d’être vaccinée pourra l’être d’ici le mois de juillet. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous