L’horeca dispose d’une réserve de 6.500 personnes en Wallonie

L’horeca dispose d’une réserve de 6.500 personnes en Wallonie
Photo News

L’horeca belge est entré dans sa dernière ligne droite : celle qui mène à la réouverture des terrasses dès le prochain week-end. Mais il va pour cela lui falloir retrouver de la main-d’œuvre, en salle comme en cuisine.

En effet, depuis le début de la crise sanitaire, 115.600 personnes ont perdu leur emploi en Wallonie, dont 6.350 issues de ce secteur. Et plus de la moitié, 3.750 selon les chiffres du Forem, a cherché et trouve un gagne-pain dans une autre activité. Ils constituent une petite portion des 79.500 chômeurs remis à l’emploi depuis un peu plus d’un an par l’Office wallon de l’emploi.

Mobilisation avant la réouverture des terrasses

Signe que les cafés et restaurants sont prêts à remettre le tablier et le couvert : le nombre d’offres d’emploi disponibles pour ce secteur est actuellement de 1.947. De son côté, le Forem a, de manière proactive, identifié les profils des demandeurs d’emploi susceptibles de répondre à cette demande. Au total, il a recensé 6.500 personnes dans sa base de données. On trouve notamment 1.375 serveurs, 920 commis de cuisine, 501 cuisiniers, 426 commis de salle et 371 barmen mobilisables dans des délais très courts, via le site du Forem.

« Les gérants de ces établissements peuvent également diffuser une offre d’emploi en ligne via leur espace entreprise sur notre site, faire appel à leur conseiller entreprises ou contacter notre numéro vert (0800/93.946) s’ils ne disposent pas encore d’un conseiller de référence, lequel se chargera de les aider gratuitement », précise-t-on encore au siège du Forem. Où chacun est préparé à ce printemps tardif des terrasses.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous