Bruxelles: dix mois d’emprisonnement pour conduite dangereuse

Bruxelles: dix mois d’emprisonnement pour conduite dangereuse
Photo News

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a prononcé lundi une peine de dix mois d’emprisonnement à l’encontre d’un homme qui avait tenté d’échapper à la police en août 2019. Ce faisant, il avait, selon le tribunal, adopté une « conduite dangereuse ». L’homme n’était pas présent durant son procès.

Le 28 août 2019, un homme de Charleroi avait signalé le vol de ses plaques d’immatriculation. Alors qu’il rentrait chez lui après sa visite au poste de police, l’homme a croisé une camionnette arborant les plaques volées. Il s’est alors lancé derrière la camionnette et a averti la police qui s’est jointe à la poursuite alors que la camionnette rejoignait l’autoroute E19.

«Tout y est passé»

Arrivé à la hauteur de la station-service de Ruisbroek, le conducteur de la camionnette a fait mine de quitter l’autoroute et de vouloir s’arrêter avant d’accélérer soudainement et de s’enfuir à grande vitesse. L’homme a finalement été arrêté à Saint-Gilles après une course-poursuite à travers Bruxelles.

« Son comportement au volant était hallucinant et excessivement dangereux », a déclaré le parquet. « Conduite fantôme, excès de vitesse, non-respect des feux rouges, mise en danger de piétons et de cyclistes, tentative de percuter des véhicules de police, tout y est passé. »

Le conducteur lui-même n’a pas comparu devant le tribunal et a donc été condamné par défaut.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous