La crise du coronavirus a dopé la consommation de fruits et légumes des Belges

La crise du coronavirus a dopé la consommation de fruits et légumes des Belges

Les Belges ont consommé davantage de fruits et légumes en 2020, ressort-il lundi d’une étude réalisée par la société GfK Belgium auprès d’un panel de 6.000 familles belges à la demande du centre flamand de marketing agricole et de la pêche (VLAM). La consommation de ce type de produits restant insuffisante, le VLAM lance une nouvelle campagne télévisée.

Les dépenses alimentaires dans le secteur du commerce de détail ont augmenté de 12 %, la crise du coronavirus ayant poussé les Belges à davantage consommer à la maison. En 2020, les Belges ont acheté en moyenne 40 kilogrammes de légumes frais, contre 36 kilogrammes en 2019 (+11 %). La consommation domestique de fruits a grimpé de 43 kilogrammes en 2019 à 45 kilogrammes en 2020 (+4 %).

La tomate reste le légume le plus populaire (5,51 kilogrammes), suivie de la carotte (5,04 kilogrammes) et l’oignon (3,87 kilogrammes). Le panier de fruits se compose principalement de bananes (7,42 kilogrammes), de pommes (7,33 kilogrammes) et d’oranges (6,09 kilogrammes).

Malgré cette hausse, les Belges ne consomment toujours pas suffisamment de fruits et légumes. C’est pourquoi le VLAM lance une nouvelle campagne télévisée visant à promouvoir les produits locaux. La campagne s’inscrit dans le cadre de l’initiative de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) visant à reconnaître 2021 comme l’année internationale des fruits et légumes.

La campagne fera son apparition à l’écran sur de nombreuses chaînes en Flandre et en Wallonie aux mois de mai et de septembre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous