Un groupe saoudien reprend les activités de CG Power Systems, en faillite (2)

Les curateurs confirment qu'un accord de vente a été conclu avec EIC (pour Electrical Industries Company), groupe situé à Dammam, en Arabie saoudite. L'entreprise dispose de plusieurs usines de transformateurs et d'infrastructure électrique. Elle avait avec CG des accords de coopération technique et commerciale pour l'échange de technologies.

"Nous sommes ravis de la reprise de CG Belgium, une étape stratégique pour la poursuite de la croissance de notre groupe dans de nouvelles régions en Europe et vers le marché de l'énergie renouvelable au Moyen-Orient", a déclaré le CEO d'EIC, Tariq Al Tahini. "Nous sommes impatients d'intensifier nos relations de longue date entre les royaumes d'Arabie saoudite et de Belgique."

CG Power Systems, anciennement "Pauwels Trafo", spécialisée dans les transformateurs, avait été déclarée en faillite en février 2020 par le tribunal de l'entreprise de Malines. La société avait connu des difficultés financières pendant des mois après que sa maison-mère en Inde a été accusée de fraude. Une acquéreuse avait été trouvée pour la division carolorégienne de CG Power Systems, qui employait 70 personnes.

EIC poursuivra les activités à Malines, sous le nom de "Pauwels Transformatoren N.V.". Le groupe saoudien redémarrera progressivement les activités de production et la maintenance des transformateurs et des sous-stations de transmission depuis sa nouvelle base malinoise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous