Ben Weyts critique l’annulation des examens pour les élèves de l’officiel: «Cela sape les efforts des enseignants»

Ben Weyts critique l’annulation des examens pour les élèves de l’officiel: «Cela sape les efforts des enseignants»

Le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a critiqué lundi la décision du réseau d’enseignement francophone WBE de réduire drastiquement les examens de juin pour les élèves.

« En annulant presque tous les examens dans un réseau d’enseignement, on prend le risque de saper tous les efforts qui y ont été réalisés par les enseignants », a commenté M. Weyts.

« Malgré des circonstances jamais vues, les équipes pédagogiques ont fourni des efforts fantastiques pour maintenir les écoles ouvertes et continuer à donner cours », analyse le ministre flamand.

Pour lui, réduire drastiquement les examens revient à hypothéquer ce travail. « Comment allez-vous garder vos élèves motivés si vous leur dites dès à présent que ce qu’ils vont apprendre dans les semaines à venir ne comptera pas, puisqu’il n’y aura pas d’examens ? », interroge M. Weyts.

Celui-ci conseille aux écoles flamandes d’organiser des évaluations de fin d’année, mais de manière juste étant donné les circonstances particulières cette année. Selon lui, c’est précisément parce que cette année a été si anormale qu’il vaut la peine de voir où en est chaque élève en juin. « C’est aussi comme cela que vous récompensez ceux qui font des efforts », conclut M. Weyts.

Le réseau WBE a annoncé lundi sa décision de réduire drastiquement les examens de juin après une nouvelle année scolaire chahutée par la pandémie de coronavirus. La mesure vise à offrir aux élèves un maximum d’enseignements et de cours en présentiel jusqu’au 21 ou 22 juin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Hugo, élève malvoyant passe son CESS accompagné de l’ASBL Eqla.

    Par Sarah Lohisse (st.)

    Enseignement

    Hugo, élève malvoyant, passe son CESS grâce à Eqla

  • Avant la fuite, certains élèves avaient déjà passé l’épreuve lundi et mardi. C’est certainement de là que viendrait la bavure.

    Par Charlotte Hutin

    Enseignement

    Une nouvelle fuite ébranle le CE1D

  • d-20210217-GLAY7L 2021-05-25 10_52_46

    Par Charlotte Hutin

    Enseignement

    Le CEB, une épreuve en dents de scie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous