Accueil Belgique Politique

Oliver Paasch, ministre-président germanophone: «Dans une Belgique à quatre, nous devons être une des entités»

La Communauté germanophone n’est pas demandeuse d’une septième réforme de l’Etat. Mais elle s’y prépare, confirme le ministre-président, Oliver Paasch.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Il est de tous les comités de concertation, de la conférence de presse qui suit aussi. Oliver Paasch (ProDG) gère le gouvernement de la Communauté germanophone, plus petite entité du Royaume : 78.000 habitants mais toutes les compétences d’une Communauté (enseignement, culture, santé) et une partie des matières régionales (tutelle sur les communes, patrimoine, logement, emploi, aménagement du territoire…). S’il n’est pas demandeur d’une septième réforme de l’Etat, il n’en balise pas moins les contours, au cas où : pas question d’une Belgique à deux (la Flandre et la Wallonie) + 2 (Bruxelles et la Communauté germanophone).

Votre scénario, c’est la Belgique à quatre ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par cobbaert jean, mardi 4 mai 2021, 17:51

    Même avec 53 ministres actuellement, la Belgique continue à payer chaque ministre autant que lorsqu'il y avait 20 ministres !!! On aurait pu imaginer qu'avec 9 ministres de la santé, chaque ministre gagne un neuvième du salaire d'un ministre. Mais non, même en prestant beaucoup moins, ils gagnent autant. Le plus scandaleux est le salaire plantureux du responsable de la banque nationale. Depuis qu'il existe une Banque centrale européenne, les gouverneurs de banque centrale font beaucoup moins qu'avant et ont moins de responsabilités. Malgré cela son salaire reste inchangé !

  • Posté par Debrabander Jean, mardi 4 mai 2021, 12:00

    Un ministre-président, trois ministres pour ... 70 000 habitants ! Si le ridicule tuait ....

  • Posté par Poullet Albert, mardi 4 mai 2021, 11:39

    Monaco 39 000 habitants, État de la Cité du Vatican 900 habitants ...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 4 mai 2021, 12:32

    De bonnes sociétés lignagères comme vous les aimez, hein Poullet, le prince du Pajottenland!

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 4 mai 2021, 11:09

    Cool, un salaire et un titre de ministre président pour moins d'habitants que La Louvière... On peut postuler pour devenir ministre-président du Condroz aussi?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs