Accueil Société

Coronavirus: «La 3e vague est à présent maîtrisée», selon Yves Van Laethem

Les contaminations et hospitalisations sont en baisse « et il devrait en être de même durant les jours qui viennent », selon le porte-parole interfédéral du Centre de crise.

Temps de lecture: 4 min

Il est agréable de vous dire à nouveau que les nouvelles sont bonnes », a entamé Yves Van Laethem lors du point presse bihebdomadaire du Centre de crise. « Les contaminations et les hospitalisations continuent à diminuer et les premiers signes nous montrent qu’il devrait en être de même durant les jours et, on l’espère, les semaines qui viennent. »

« La 3e vague est à présent maîtrisée et c’est à nous de la garder sous contrôle de manière définitive », a-t-il poursuivi, en soulignant à nouveau l’importance du respect des gestes barrières et de la vaccination. « La campagne de vaccination a atteint son rythme de croisière et va encore accélérer durant les prochaines semaines. »

Tous les indicateurs sont à la baisse

Les hospitalisations pour cause de covid poursuivaient la trajectoire à la baisse entamée depuis plusieurs jours, selon les données de l’institut de santé publique Sciensano mises à jour mardi matin. Entre le 27 avril et le 3 mai, 192,3 personnes ont ainsi été admises en moyenne par jour, un recul de 13 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la crise, 70.697 personnes ont été hospitalisées. Le nombre de patients covid à encore se trouver dans les hôpitaux est actuellement de 2.759 (-7 %), dont 824 (-8 %) sont traités en soins intensifs.

« Nous pourrions passer sous la barre des 500 lits occupés aux soins intensifs pour la mi-juin », a estimé Yves Van Laethem, qui rappelle qu’il s’agit d’un indicateur important pouvant mener à de nouveaux assouplissements. « Cette diminution dépend de beaucoup de choses, de la compagne de vaccination, mais aussi de nous, des précautions que nous prenons pour éviter d’être contaminé. Il est important de donner ce coup de pouce très utile pour que ce chiffre soit atteint à ce moment-là, et si possible plus tôt. »

Les décès sont en très léger recul (-0,4 %). Entre le 24 et le 30 avril, 38,6 personnes ont en effet perdu la vie par jour en moyenne des suites du virus. La Belgique déplore au total 24.322 morts en raison de la pandémie.

En moyenne, 3.009 personnes ont été testées positives au covid quotidiennement entre le 24 et le 30 avril, un recul de 16 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 996.896 personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus. La barre du million de cas positifs pourrait donc être franchie demain. Quelque 47.000 tests ont été réalisés chaque jour durant la même période (+8 %) pour un taux de positivité de 7,3 % (-1,9 %). Une première depuis la fin mars.

Le taux de reproduction est de 0,93. Lorsqu’il est inférieur au seuil de 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. Quant à celui de l’incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, il atteint 400,8 sur 14 jours, en recul de 6 %. Lorsque ce taux passera à 4 %, le pays pourra passer en « zone verte », a rappelé le porte-parole interfédéral.

Un tiers des adultes (33,4 %) ont reçu une première injection d’un vaccin contre le Sars-Cov-2 en Belgique. Cela représente plus de 3 millions de personnes, 3.070.548 pour être précis. Parmi elles, 835.126 ont reçu une deuxième dose et bénéficient ainsi d’une protection vaccinale complète, soit 9,1 % de la population adulte belge.

Vaccination : la Belgique 3e pays européen le plus performant

« Ce mardi nous avons atteint un cap : 4 millions de doses ont été administrées en Belgique », a précisé Sabine Stordeur, coresponsable de la task-force vaccination. Selon le classement du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), « la Belgique se trouve à la 3e place au niveau européen des pays qui ont administré le plus de 1re dose ».

La vaccination va connaître « un boost » dans les semaines à venir grâce à l’utilisation du vaccin à injection unique de Johnson&Johnson et une augmentation de nombre de doses disponibles. L’immunité collective grâce au vaccin devrait être atteinte dans le délai que la Belgique s’était fixé. « Le cap de 70% de personnes vaccinées devrait être atteint entre fin juin et fin juillet. Nous sommes bien alignés avec les objectifs fixés. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 4 mai 2021, 19:53

    Et dans 15 jours, ce sera: "corona virus: les chiffres qui inquiètent".

  • Posté par Termam Alexis, mardi 4 mai 2021, 12:04

    C'est certain qu'il faut rappeler les gestes de sécurité car aujourd'hui il y a des vaccinés qui considèrent que grâce à ce vaccin, ils ne mettent plus la vie des autres en danger ! Alors que la seule vie qu'ils sécurisent un peu plus avec le vaccin, c'est la leur.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 4 mai 2021, 12:20

    Mélanger le vrai ... pour faire passer le faux est tout un art ! Hélas, fort prisé par un ancien chef de la propagande célèbre . Mais le plagiat (grossier) n'égale jamais le maître ! Ach !

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 4 mai 2021, 12:18

    @ Termam. Rappelons qu'il est aujourd'hui démontré que la vaccination diminue la transmission. Et, donc, permet clairement de diminuer le risque d'infecter quelqu'un d'autre. Mais, quoi qu'il en soit, il est toujours utile de conserver les gestes barrières pour booster l'action de la vaccination.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 4 mai 2021, 11:52

    Déclaration hâtive (et ce n'est pas la première: souvenez-vous de la fameuse vaguelette). Le virus ne tardera pas à nous rappeler qu'il est bien là.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko