Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole

"Le résultat net d'Aramco a atteint 21,7 milliards de dollars au premier trimestre, soit une hausse de 30% par rapport aux 16,7 milliards réalisés au premier trimestre 2020", a annoncé mardi le groupe dans un communiqué.

Une performance qui a dépassé les attentes des analystes de RBC Capital Markets, qui tablaient sur un bénéfice net autour de 20 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année. Elle illustre la capacité d'Aramco à "optimiser la hausse des prix des produits" pétroliers.

Le groupe saoudien a expliqué ce bond par "un marché du pétrole plus solide et par des marges supérieures dans le raffinage et la chimie, éléments qui ont compensé en partie une production inférieure".

Les cours du pétrole ont progressé ces derniers mois grâce à l'allègement par de plus en plus de pays des restrictions anticoronavirus et à la multiplication des campagnes de vaccination, qui ont entraîné une relance de l'activité et de l'économie dans le monde.

Le baril de Brent de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Une situation dont les groupes pétroliers comme ExxonMobil, Chevron, Eni, BP, Shell ou encore Total ont profité au vu de leurs résultats publiés récemment.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous