Le SPF Économie met en garde contre le danger des cordons dans les vêtements pour enfant

Le SPF Économie met en garde contre le danger des cordons dans les vêtements pour enfant
Pinterest

Quatre vêtements pour enfant sur cinq ne remplissent pas toutes les exigences de sécurité du marché belge, ressort-il mardi d’une campagne de contrôle menée par le SPF Économie. Les vêtements figurent en troisième position des catégories de produits ayant fait l’objet du plus grand nombre de notifications de produits dangereux en 2019, selon le rapport du système européen d’alerte rapide pour les produits non alimentaires dangereux.

Lors de ses contrôles, le service public s’est particulièrement intéressé aux cordons, qui représentent un risque de strangulations ou de blessures graves. Se terminant par un nœud ou un dispositif de blocage, les cordons présentent un risque que l’enfant se coince et se blesse.

Les shorts et sweats à capuches ont été les deux vêtements principalement recalés. Le SPF Économie a donc demandé aux fabricants de ces vêtements à risque de procéder aux ajustements nécessaires. «Nous sommes heureux que la plupart des acteurs du marché concerné ont entrepris les actions nécessaires. Cela démontre l’utilité d’une telle campagne, que nous relancerons en 2021», a déclaré Lien Meurisse, porte-parole du SPF Économie.

Le SPF Économie conseille de prêter une grande attention aux cordons présents sur les vêtements des enfants ainsi que d’acheter des vêtements appropriés à leur taille. Concernant les enfants de moins de sept ans, il ne peut y avoir aucun cordon présent autour de la tête ou du cou. Le service public rappelle aussi aux consommateurs qu’il est important d’arrêter de porter un vêtement qui fait l’objet d’un rappel par un producteur ou un fabricant pour des raisons de sécurité.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous