Accueil Société

«La Boum 2»: deux interventions pointées du doigt considérées comme légitimes par la police

La police a indiqué avoir mené cette enquête à la suite de la diffusion, sur les réseaux sociaux, de séquences filmées d’interventions qui laissaient croire que des policiers auraient commis des fautes.

Temps de lecture: 2 min

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a déclaré, mardi, via un communiqué, qu’une enquête interne a été menée au sujet de deux interventions policières survenues en marge de la « Boum 2 », samedi, dans le bois de la Cambre à Bruxelles. Elle conclut que ces interventions étaient légitimes.

La police a conclu qu’une intervention ayant eu lieu vers 19 h, chaussée de Bruxelles, durant laquelle plusieurs personnes ont été aspergées de gaz lacrymogène, était légitime. « Suite à une manœuvre de refoulement d’un groupe d’individus agressifs n’ayant eu de cesse d’envoyer des projectiles de diverses natures à l’encontre des policiers, un de nos collaborateurs s’est retrouvé pris à partie par six membres dudit groupe. Il leur a demandé à plusieurs reprises de garder leur distance et a indiqué qu’à défaut il procéderait à l’usage de gaz lacrymogène dans le but d’assurer sa sécurité », a expliqué la zone de police. « Seul, et ses injonctions n’ayant pas été suivies malgré leur caractère répétitif, il mettra à exécution sa menace […]. »

La police a conclu qu’une autre intervention, vers 20h30, avenue du Pesage, durant laquelle plusieurs jeunes ont été arrêtés administrativement, était elle aussi légitime. Selon la police, ceux-ci se sont montrés agressifs physiquement et verbalement à l’égard des policiers alors que ces derniers avaient tenté de les interpeller après les avoir vus s’en prendre à un particulier.

À lire aussi Bruxelles-Liège: pourquoi les forces de police ont agi différemment samedi

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Trotteyn Johan, mercredi 5 mai 2021, 10:01

    Je me demande pourquoi l'article ne fait pas mention du fait que la personne masculine était porteur d'un marteau (visible sur les images sur Facebook) et d'un "cutter" et s'était donc rendu coupable de rébellion armée avant d'être interpellée. C'est tout de même un élément important.

  • Posté par Robinson Richard, mercredi 5 mai 2021, 7:48

    Nous avons un système démocratique et un gouvernement est formé pour diriger le pays pendant un certain nombre d'années avec le soutien de la majorité. Si les électeurs ne sont pas satisfaits de leur choix, ils sont libres de modifier leur vote lors des prochaines élections. Une manifestation pacifique dans le cadre de la loi est autorisée et bien soutenue. Ceux qui protestent au-delà de ce qu'autorise la loi essaient effectivement d'échapper ou de renverser la démocratie. La police est là pour protéger cette démocratie et pour le faire dans le respect de la loi. Ceux qui enfreignent la loi et ceux qui les soutiennent pervertissent notre démocratie et le choix de la majorité, ils doivent être sanctionnés. La police a besoin de notre soutien pour maintenir notre démocratie et la tolérance zéro est requise ou nous devons accepter un nombre croissant de tentatives anarchistes.

  • Posté par STEINER Jean-Paul, mardi 4 mai 2021, 20:04

    La police de bruxelles maltraite les citoyens pacifistes. les citoyens belges sont en dangers!!!! J’ai un immense respect pour l’uniforme mais il s’amenuise peu à peu. N’oubliez jamais qu’est respecté celui qui est respectable...

  • Posté par Szczurko Pascal, mardi 4 mai 2021, 19:52

    « Un policier en civil a été pris à partie et agressé par plusieurs dizaines de jeunes lundi en fin d’après-midi près du square Jacques Franck à Saint-Gilles, en Région bruxelloise, rapportent Het Nieuwsblad et La Capitale » ... Légitime selon le groupe de jeunes... tout est une question de point de vue...

  • Posté par STEINER Jean-Paul, mardi 4 mai 2021, 19:49

    @ VERDOODT-COLART les voyous en l'occurence ce sont plutôt les policiers , ainsi que le gouvernement qui agit dans la plus complète illégalité

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko