Accueil Belgique Politique

Cyberattaque: annulation forcée à la Chambre des auditions sur le Xinjiang

L’origine de la cyberattaque n’est pas connue. Mais qu’elle ait provoqué l’annulation des auditions sur un éventuel génocide au Xinjiang apparaît comme une étrange coïncidence.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Ce mardi à 14 h devaient débuter, en commission des Relations extérieures de la Chambre, des auditions relatives à quatre propositions de résolution sur la répression en cours au Xinjiang. Comme les autres réunions en ligne prévues à l’agenda de la Chambre, elles ont été annulées en raison de la cyberattaque qui a frappé à partir de 12 h le réseau Belnet.

Les membres de la commission Relations extérieures devaient notamment y écouter Jonathan Holslag, professeur à la VUB ; Vanessa Frangville, professeure en études chinoises à l’ULB ; Koen Stoop, du World Uyghur Congress ; et Qelbinur Sidiq, rescapée ouïghoure ayant subi dans un camp une stérilisation forcée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hubert Wynands, mardi 4 mai 2021, 21:00

    Un hasard, sont-ils naïfs à ce point ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs