Accueil Culture

Avis du CDJ

Le CDJ a constaté qu’un article du Soir qui opposait un démenti à une déclaration reprise d’un autre média n’a pas respecté le devoir de vérification dès lors que le journaliste n’avait pas pris contact avec la personne citée pour vérifier la teneur de ses propos.

Temps de lecture: 2 min

Le Conseil de déontologie journalistique a constaté ce 21 avril 2021 qu’une brève du Soir qui, partant d’une déclaration publiée dans un autre média quant à une future déclinaison de la structure d'art urbain Strokar dans le cadre de la Biennale de Dakar, y opposait le démenti du directeur de l’événement, n’avait pas respecté le Code de déontologie journalistique à défaut pour le journaliste d’avoir vérifié la teneur des propos d’origine auprès de son auteur. Le CDJ estime qu’en omettant cette vérification, le journaliste s’est privé de la possibilité de disposer d’une perspective complémentaire dont il aurait pu apprécier si elle était utile ou non à l’information. Le CDJ a, par contre, estimé que les autres griefs émis à l’encontre de cette brève (respect de la vérité, rectification, droit de réplique…) et d’un autre article de fond consacré au même sujet (respect de la vérité, vérification, secret des affaires publiques et privées, méthode déloyale…) n’étaient pas fondés. L’avis complet du CDJ peut être consulté ici.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une