L’élu MR présent à la Boum 2 «pour casser du casque» s’exprime: «Je ne suis pas pour la violence»

L’élu MR présent à la Boum 2 «pour casser du casque» s’exprime: «Je ne suis pas pour la violence»

Qui va pique-niquer du poulet demain au bois de la Cambre ? » : ces quelques mots seraient ceux de Julien Reintjens, conseiller communal MR à Châtelet, ce samedi au bois de la Cambre, à Bruxelles, selon Sudpresse. Julien Reintjens racontait le lendemain, selon nos confrères, comment il avait « mal partout » après avoir « pété un combi ». Il partageait aussi des « souvenirs » de cette journée sur sa page Facebook. « Parmi les quelques clichés, on pouvait l’apercevoir se tenant droit face aux forces de l’ordre, comme pour les provoquer. »

Georges-Louis Bouchez, président du MR, a expliqué sur Twitter ce mardi matin avoir « pris connaissance avec stupeur des propos et images ». « Je condamne fermement une telle attitude qui n’a pas sa place au MR. » Le libéral demande le renvoi de Julein Reintjens devant le comité de conciliation et d’arbitrage du Mouvement, « qui mènera la procédure qui s’impose ».

Nos confrères de la DH ont rencontré l’élu, qui s’est expliqué sur ses paroles.“Même si j’ai pu faire le show sur les réseaux sociaux, je ne suis pas pour la violence. Oui, je suis bien allé à Bruxelles, mais pas dans le but d’en découdre avec la police. Personne ne montre que j’ai ramassé des petits jeunes qui allaient se faire piétiner.” L’élu local a perdu toute confiance dans la police à l’été dernier, relate-t-il. Aujourd’hui, il explique ne plus avoir confiance dans les hommes en bleu. “Quand vous entendez dans un commissariat qu’on va se mettre en route pour aller casser les couilles des barakis de Châtelet ou de Charleroi, c’est trop, je n’y crois plus. D’où ma rage ! »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous