Nouvel actionnariat et plan stratégique à quatre ans pour la fonderie MKB à Sclessin

Ce financement, réparti sur une recapitalisation de l'entreprise pour 12,8 millions d'euros (pour maîtriser l'endettement et renforcer la structure bilantaire) et sur de nouveaux crédits d'investissements pour 6,2 millions d'euros, repose sur certains actionnaires déjà présents au capital depuis 2015, comme la Région wallonne, ainsi que sur plusieurs nouveaux partenaires, dont la Sogepa et des acteurs privés.

Les bénéfices du nouveau plan stratégique devraient se manifester jusqu'en 2029 pour l'entreprise et ses 140 travailleurs, espère MKB.

La transformation vise notamment à consolider le portefeuille des clients actuels, mais aussi à renforcer la présence commerciale et opérationnelle de l'entreprise sur des marchés à fort potentiel où elle est peu ou insuffisamment présente.

Dans le monde, on recense environ 400 laminoirs, dont 60 recourent à des cylindres de travail réalisés par MKB. L'entreprise en produit annuellement 600, qu'elle fournit à plus de 100 sidérurgistes différents, et plus de 60% de ce volume est exporté en dehors de l'Europe, dans 23 pays, dont les principaux sont l'Inde, les États-Unis, le Brésil, Taïwan ou encore l'Afrique du Sud.

La part de marché de l'entreprise liégeoise représente aujourd'hui 1,3% de la demande mondiale pour les cylindres de travail centrifugés, une quotité qui devrait toutefois s'accroître dans les années à venir grâce à la mise en place du nouveau business plan, ambitionne MKB. Et aussi grâce à une demande mondiale d'acier en croissance, portée surtout par la Chine.

Les volumes de production de la société liégeoise ont connu une croissance continue ces dernières années, en phase avec les objectifs fixés. De 5.788 tonnes en 2016, la production est passée à 6.620 tonnes facturées en 2020 tandis qu'en 2021, elle devrait atteindre les 7.200 tonnes et culminer à 8.000 d'ici 2024. Elle pourrait même atteindre 8.500 tonnes en 2029.

Selon L'Echo, l'objectif de la fonderie est de pousser le chiffre d'affaires à 34 millions d'euros par an, contre 30 actuellement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous