Accueil Société

Un mois après les attentats: une mobilisation remarquable et des zones d’ombre

Pour comprendre ce qui s’est réellement déroulé le 22 mars, vingt journalistes des deux journaux ont réalisé plus de septante interviews des protagonistes.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 4 min

Un mois après les attentats de Bruxelles, c’est un véritable document que Le Soir et De Standaard publient ce samedi.

En effet, pour comprendre ce qui s’est réellement déroulé le 22 mars, vingt journalistes des deux journaux ont réalisé plus de septante interviews des protagonistes. Des enquêteurs, des médecins, des pompiers, des victimes, des témoins, des politiques, des militaires, des policiers. Des gens de terrain mais aussi des responsables, publics ou privés, concernés par les attentats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Une édition noir jaune bouche du guide «Fooding» en juin

Le guide défricheur de tendances et de bonnes adresses gourmandes s’apprête à sortir sa première édition belge. Il recensera les meilleurs fritkots et kebabs, mais aussi les commerces de bouche incontournables et les restos les plus sympas aux quatre coins du pays. Sans oublier des articles de fond sur les spécificités gourmandes de la Belgique.

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs