Un chiffre d'affaires en baisse mais des signes de reprise pour Solvay (2)

Cette troisième hausse séquentielle consécutive reflète l'amélioration des conditions de marché dans la plupart des activités, particulièrement dans les secteurs de l'automobile, de l'électronique, de la chimie minière et du bâtiment, détaille Solvay. Les activités ont progressé sur l'ensemble des grandes zones géographiques et notamment en Chine, avec des ventes en hausse de 30% sur un an.

Le groupe souligne entre autres une forte demande dans le secteur automobile et la reprise dans le secteur minier.

L'EBITDA sous-jacent a par ailleurs progressé de 2,5% (10,3% organiquement) par rapport au premier trimestre de l'année dernière, à 583 millions d'euros. Selon le groupe, cela illustre l'efficacité des mesures de réduction des coûts mises en place au cours des deux dernières années. La marge d'EBITDA sous-jacent atteint elle un record de 24,6%.

Le flux de trésorerie disponible (Free Cash Flow) du premier trimestre s'élève à 282 millions d'euros, en hausse de 40% sur un an.

Les économies de coûts structurelles se sont par ailleurs élevées à 80 millions d'euros au premier trimestre, en augmentation de 78% par rapport au quatrième trimestre 2020.

"Les résultats du premier trimestre reflètent la reprise économique observée sur un grand nombre de nos marchés", commente Ilham Kadri, CEO de Solvay. "Je note avec satisfaction que les mesures prises l'année dernière afin de réduire nos coûts structurellement ont permis d'aboutir à des résultats de grande qualité. Ce huitième trimestre consécutif de génération de cash positive témoigne du maintien de nos efforts dans ce domaine."

En janvier, la société avait en effet annoncé son intention de supprimer des emplois en Belgique. Les discussions avec les syndicats à ce sujet sont terminées, indique mercredi un porte-parole de Solvay. Il s'agit au total de 119 emplois supprimés, mais l'entreprise a également annoncé la création de 54 nouveaux autres. Cela équivaut donc à une perte nette de 65 postes de travail, dont le processus ne sera terminé qu'en juin de l'année prochaine.

Solvay prévoit un EBITDA sous-jacent dans une fourchette comprise entre 2 et 2,2 milliards d'euros pour l'année 2021.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous