Coronavirus - Les pisciculteurs wallons durement touchés par la crise

Les impacts de la situation sanitaire ont été relativement variables en fonction des débouchés commerciaux des producteurs aquacoles wallons.

Pour les producteurs de salmonidés, la fermeture de l'horeca a entrainé des pertes variables: le déconfinement de l'été 2020 avait été très bon pour compenser les premières pertes, mais la saison haute en Ardenne pour l'automne-hiver a été catastrophique au niveau de la restauration. "Depuis octobre 2020, le chiffre d'affaires perdu par ces producteurs est estimé à plus de 35%", souligne le Collège des producteurs.

Il en va de même pour les producteurs de vifs de pêche, qui fournissent des poissons vivants à destination des amateurs de pêche 'au vif', une activité de plus en plus importante en France, principal client des producteurs wallons. Avec la fermeture des magasins d'articles de pêche en 2020, les producteurs actifs dans ce segment ont essuyé plus de 35% de pertes.

Les débouchés ont en revanche été meilleurs pour les producteurs qui livrent des salmonidés afin de repeupler les rivières et les étangs, avec une augmentation du chiffre d'affaires de près de 10%. "Ceci s'explique par le succès remporté par la pêche de loisir durant l'été dernier, - avec +30% de permis de pêche vendus par rapport à 2019-, et par conséquent de l'augmentation des commandes de poissons de la part des sociétés de pêche et propriétaires d'étangs", précise le Collège des producteurs.

Pour faire face à ces pertes, le secteur attend avec impatience le lancement de l'indemnité destinée aux secteurs actifs dans le B2B, comme les fournisseurs de l'horeca.

Les particuliers qui le souhaitent peuvent également soutenir les producteurs de truites qui travaillent généralement sur commande et en vente directe. Une liste est disponible sur le site de l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (Apaq-W): www.apaqw.be/poissonduterroir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous