Coronavirus - TUI peut de nouveau desservir une série de destinations en Grèce et en Espagne

Après Madère et les îles Baléares début avril, les îles grecques de Corfou, Zakynthos, Lesbos et Samos la semaine dernière, c'est au tour des îles Canaries (Tenerife, Gran Canaria, Lanzarote, Fuertventura, La Palma) et des îles grecques de Rhodes, Kos, Mykonos, Santorin et Karpathos de faire leur entrée sur la liste des destinations à risque de contamination fortement réduit.

Les zones oranges dispensent le citoyen belge d'une quarantaine et d'un test PCR au retour sur le territoire. Cependant, TUI rappelle qu'un tel test négatif est obligatoire pour entrer en Espagne, en Grèce et au Portugal. Seules les personnes testées négatives pourront donc prendre un avion se rendant à l'une de ses destinations, insiste le tour-opérateur.

Les perspectives de voyages en Europe et hors-Europe étant pour le moment restreintes, les hôtels de ces différentes îles s'attendent à une augmentation rapide des réservations. Après les assouplissements annoncés dans leurs pays, de nombreux voyageurs d'Allemagne et du Royaume-Uni ont déjà pu réserver leurs chambres. "Cet exemple laisse penser que ce sera également le cas pour les vacanciers belges", suppose TUI.

Dès le 11 mai, les premiers vols de TUI Fly vers Palma de Majorque et Ibiza seront d'ailleurs de nouveau assurés deux fois par semaine depuis l'aéroport d'Ostende.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous