L'industrie cimentière se dote d'une feuille de route vers la neutralité carbone

Cette feuille de route, dont le fil conducteur est le béton, qualifié de "matériau incontournable pour les infrastructures et les bâtiments d'une société durable", présente des balises de réduction de l'intensité carbone du ciment (kg de CO2 par tonne de ciment) par rapport à l'année de référence 1990. "Il faut à ce stade souligner qu'une partie du cheminement a déjà été réalisée avec une réduction de près de 30% de l'empreinte carbone du ciment. Même si beaucoup d'inconnues subsistent, la roadmap décrit comment la réduction des '70 % restants' est envisagée ainsi que la contribution à l'objectif européen intermédiaire de 2030, à savoir une réduction de 55 % des émissions de gaz à effets de serre", précise Febelcem dans un communiqué.

Pour tendre à la neutralité carbone, le secteur cimentier devra intensifier ses collaborations avec les autres secteurs industriels, "notamment en matière d'électricité neutre, d'hydrogène et de transport et d'utilisation de CO2."

La transformation du secteur nécessitera également d'importants investissements. Febelcem demande à cet égard que les autorités assurent "une visibilité législative" ainsi que des mécanismes pour prévenir les "fuites de carbone", qui voient certaines entreprises désireuses d'échapper aux coûts liés aux politiques climatiques, délocaliser leur production dans des pays appliquant des règles moins strictes.

Febelcem s'engage enfin à rendre compte à l'avenir des progrès réalisés sur la voie d'une construction circulaire et neutre en carbone.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Opération marketing sur le chantier ZIN: le nouveau béton «cradle to cradle» est coulé en direct et en grande pompe, avec Jean-Philippe Vroninks, le nouveau CEO de Befimmo, en première ligne.

    Par Brigitte De Wolf

    Immo

    Première coulée de béton circulaire

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous