Coronavirus - TUI constate une augmentation de la demande de voyages pour l'Ascension et la Pentecôte

TUI avait annulé des voyages vers un certain nombre de destinations et ce, jusque fin du mois de mai. Cependant, le tour opérateur se demande s'il ne pourrait pas reprendre ses activités plus tôt.

La société affirme avoir enregistré pour le mois de mai de nombreuses réservations vers les pays où les zones rouges ne s'appliquent pas depuis un certain temps (comme Majorque ou Ibiza). "Nous mettons des vols supplémentaires, car la demande dépasse l'offre fortement réduite", confirme Demeyere.

"Jusqu'à présent, nous n'avons fait que diminuer notre offre. Dorénavant, nous allons évaluer où nous pouvons l'augmenter", poursuit le porte-parole. "Nous sentons que la demande sur le marché augmente, surtout pour les personnes ayant déjà été vaccinées. Le printemps est traditionnellement la période de voyage pour les seniors. Une bonne partie d'entre eux se sent maintenant plus en sécurité. Pourquoi n'adapterions-nous pas nos offres?", conclut-il

L'entreprise remarque également que plusieurs zones rouges sont passés à l'orange dans le courant de cette semaine, y compris des îles populaires. Néanmoins, TUI ainsi que d'autres gros acteurs en Belgique continuent de faire pression pour obtenir l'autorisation de proposer des voyages vers des zones rouges sans obligation de quarantaine au retour. Il s'agirait de voyages dans un cadre strictement contrôlé et acoompagné de nombreux tests. Jusqu'ici, le gouvernement n'a pas encore donné de feu vert.

Toutes les organisations de voyage ne ressentent pourtant pas les effets d'une reprise. Koen van den Bosch, directeur général de l'Association flamande des agences de voyages, déclare qu'il n'y a pas de tendance claire. "La situation est meilleure maintenant que l'année dernière mais quand on compare à 2019, cela reste des petits chiffres", affirme-t-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous