Accueil Société Régions Bruxelles

Policier en civil lynché à Bruxelles: ce que l’on sait

Lundi, un policier en civil a été lynché par un groupe de jeunes à Bruxelles, plus précisément dans la commune de Saint-Gilles. Une enquête est en cours.

Temps de lecture: 1 min

Un policier en civil a été lynché par un groupe de 30 à 40 jeunes lundi soir, vers 18h45, square Jacques Franck à Saint-Gilles, alors qu’il n’était pas en service, a indiqué mardi une porte-parole de la police de Bruxelles-Midi (Forest, Saint-Gilles et Anderlecht), confirmant ainsi une information donnée par les quotidiens La Capitale et Het Nieuwsblad. La victime est en incapacité de travail durant sept jours.

Des jeunes ont reconnu le policier trentenaire et l’ont passé à tabac. Il a été frappé, principalement au niveau du dos, à l’aide de bâtons et de béquilles. Des commerçants lui ont porté secours.

Les deux quotidiens estiment que les relations sont particulièrement tendues ces derniers jours entre les deux gangs rivaux des quartiers des Marolles et de Jacques Franck. Les raisons de cette attaque n’ont pas encore été établies, selon la porte-parole de la police locale.

Enquête en cours

Pour l’instant, selon des informations de RTLinfo la police n’a procédé à aucune interpellation. D’après les images, les agresseurs seraient âgés d’une vingtaine d’années. Le parquet s’est saisi de l’affaire et une enquête est en cours

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 5 mai 2021, 20:18

    Certains quartiers avec une certaine population sont devenues des zones de non droit,merci les rouges qui eux vivent dans leurs tours d ivoire,se déplacent avec chauffeur mettent leurs enfants dans des écoles privées etc.... pendant que le peuple se farcit toute la racaille qui leur a servi de marche pied

  • Posté par Oscar Pascal , mercredi 5 mai 2021, 20:43

    Ce policier devait sans doute être une épine dans les pieds des petits trafiquants. Il y a priorités et priorités, 7 jeunes d'une quinzaine d'années la nuit au poste car réunis à 7 l'après-midi et comparution immédiate pour non respect mesures covid. Les voyous qui commettent les actes les plus ignobles, cela n'arrivent pas, c'est 2 heures au poste, un petit sermon et relâchés, puis 4 heures après ils viennent narguer les policiers et avant de comparaître devant un tribunal, il en faut beaucoup de délits? Il est dit a la population que c'est un manque de moyens. Non, c'est une question de priorités. Pour qui est partisan de l'empirisme, de l'observations, il est facile de constater que pour le bois de la Cambre, les moyens étaient là, alors que des études prouvent qu'il y a 1000 fois moins de risques qu'en lieu confiné ( comme la fête d'A De Croo avec orchestre en lieu confiné et sans masques ). Les personnes du bois de la Cambre, quelle danger face aux forces de l'ordre, des grands-parents, des enfants...Une telle gestion avec les manifestations qui se sont déroulées en France, des blacks blocks surentrainés, la cavalerie et tous l'appareil répressif il y aurait eu des morts. Mais là, comme pour un match de football qui s'était déroulé à l'étranger, après la victoire le centre de Bruxelles saccagé et les magasins pillés, la police aux abonnés absents.

  • Posté par De witte Jan, mercredi 5 mai 2021, 19:19

    Pauvre Belgique, pays qui ne ressemble plus à rien du tout. Une bonne guerre civile voila la solution.

  • Posté par De witte Jan, mercredi 5 mai 2021, 19:19

    Pauvre Belgique, pays qui ne ressemble plus à rien du tout. Une bonne guerre civile voila la solution.

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 5 mai 2021, 19:04

    C'est quand même toujours avec les mêmes que l'on a des problèmes, vous ne trouvez pas ?

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo