Accueil Économie Finances

Impôts 2021: coup de frein sur les déclarations simplifiées

Ces dernières années, de plus en plus de contribuables recevaient une proposition de déclaration simplifiée (PDS). En 2021, le fisc a décidé d’en envoyer moins. En cause : des erreurs trop nombreuses, pas toujours corrigées par le contribuable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les voici toutes fraîches arrivées sur la plateforme MyMinfin (Tax-on-web). Les déclarations et propositions fiscales 2021, qui reprennent les revenus de l’année passée, peuvent être remplies ou complétées dès ce mercredi en ligne. Les versions papier arriveront dans les boîtes aux lettres dans le courant du mois de mai. On voit déjà les plus frileux aux tâches administratives grimacer… Ils n’ont pas tort. Car cette année, le fisc a décidé d’envoyer moins de propositions de déclaration simplifiée, les fameuses « PDS », qui présentent le grand avantage d’être déjà remplies et de comporter une simulation de calcul de votre impôt. Leur principe : si vous ne corrigez rien, le fisc estime que vous êtes d’accord avec les informations reprises et valide automatiquement la proposition. Pratique, car dans la plupart des cas, vous n’avez donc rien à faire. Ces dernières années, le nombre de contribuables qui en recevait (autour de 60 %) était systématiquement en augmentation. Jusqu’à cette année.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Wilmet Muriel , mardi 11 mai 2021, 1:00

    20 nouveaux codes, vous auriez pu les lister pour aider les contribuables !

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 7 mai 2021, 21:49

    Quel est le pourcentage de belges paient sans comprendre afin d'avoir la paix? Une minorité peut se permettre l'aide d'un fiscaliste et d'un avocat ... tous les autres "douilles" et beaucoup, car il faut bien payer les impôts de ceux qui ne les paient pas, trop pauvres ou trop gangsters mais ceux là très tolérés par les banques, impôts, politiciens.

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 6 mai 2021, 16:04

    Pour info complémentaire, le fisc se donne jusqu'au 30 juin 2022 ("au plus tard") pour envoyer l'avertissement-extrait de rôle. Autrement dit, ceux qui auront droit à un remboursement devront attendre, au moins, jusqu'en juillet 2022 (au lieu de novembre 2021 en fonction des habitudes de ces dernières années), soit, au moins, 8 mois de plus ! Mais le précompte immobilier, lui, devra sans doute être payé comme d'habitude en novembre 2021...

  • Posté par Eric Gillot, vendredi 7 mai 2021, 22:35

    En 2019, j'ai palpé mon remboursement de l'année 2017 fin juillet, et celui de 2018 en décembre. Une année faste. Je me souviens, j'étais au Maroc, quand j'ai vu le pognon sur mon compte, j'ai donné 100 dh (10 €) à une mendiante, qu'elle profite aussi des libéralités de l'état belge. Pour mon précompte immo, je paie toujours en retard, cette année en mars. Sans soucis ni pénalités. Par contre, alors que l'administration me devait dans les 3.000 €, ils ont saisi, pour 200 € de taxe bagnole non payée, un peu de retard, un an je crois, peut-être deux, la totalité (moins la part réservée) de mon salaire, qu'ils m'ont remboursée comme des chiens un mois plus tard. Il faut donc quand même se méfier.

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs