Accueil Médias

Vie privée: le CSI, gestionnaire de données santé en (tout) petit comité

Qui autorise les accès à nos données santé et sécurité sociale ? Le Comité de sécurité de l’information. Un ovni institutionnel, créé envers et contre tout, censé fonctionner avec 16 membres nommés par le Parlement. Sauf qu’ils ne sont plus que cinq. Le tout piloté par Frank Robben. De quoi rendre ses décisions illégales ?

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 10 min

Bonjour, journaliste au Soir, je mène une enquête sur le Comité de sécurité de l’information (CSI), dont vous êtes membre. » « Ah bon, je suis membre du CSI ? Vous me l’apprenez… » « C’est en tout cas ce qui est indiqué sur le site de la Banque carrefour de la sécurité sociale (BCSS) et de la plateforme eHealth… » « Ah, dans ce cas, soit c’est une erreur, soit le CSI fonctionne de manière illégale parce que je peux vous garantir que je n’ai jamais reçu la moindre invitation à une réunion. » Silence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par G Jean Luc, jeudi 6 mai 2021, 16:22

    Ce bor..l est la digne représentation de ce qui se passe dans la tête des politiques, lâches de surcroit. Et que fait Mathieu Michel pendant ce temps, n'est-ce pas son boulot de chapeauter tout ça? il faut lui reprendre sa télécommande, qu'il lache 'les feux de l'amour' et se mette au travail. Et Robben, on ne lui donnerait pas son C4, ou serait-il absolument indispensable et unique (mais je suis prêt à parier qu'il dénigre les autres compétants qui pourraient lui faire de l'ombre)

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 6 mai 2021, 10:37

    On ne cesse de me décrire la réalité de « démocraties illibérales » en Europe centrale mais plus le temps passe, moins les différences entre ces deux régimes devient évidentes et plus la comparaison devient gênante pour la version occidentale...

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 6 mai 2021, 10:34

    C'est hallucinant ! Aucun garde-fous...

  • Posté par D. Frederic, jeudi 6 mai 2021, 9:41

    Suivez les flux de pognon...quant à l'illégalité, elle ne concerne jamais que le citoyen. Eux sont bien au-dessus de tout cela...

  • Posté par Bruneau Christiane, jeudi 6 mai 2021, 9:34

    Il est plus que temps qu'on vire Roben . Que les parlementaires fassent le travail pour lequel on les paye !

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Koh-Lanta: entre guerre des chefs et guerre des sexes

L’alliance féminine de Koh-Lanta est perçue comme sexiste par des candidats masculins qui n’hésitent pourtant pas à jouer la carte de la « solidarité masculine ». Les stratégies femmes/hommes sont-elles le reflet bronzé, musclé et à l’eau salée des rapports de genre de notre société ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs