Des résultats positifs pour bpost au premier trimestre (2)

Le total des produits d'exploitation du groupe s'établit à 1.019,9 millions d'euros, en hausse de 9,1% par rapport au premier trimestre de 2020, donc avant la crise du coronavirus. Cette progression s'explique par la croissance des activités Parcels BeNe (+39,2%) et E-commerce Logistics chez Parcels & Logistics, tant en Europe et en Asie qu'en Amérique du Nord.

L'ebit ajusté du groupe atteint lui 115,5 millions d'euros, en augmentation de 39,9 millions d'euros par rapport à l'année dernière.

Bpost revoit d'ailleurs ses perspectives à la hausse pour 2021 compte tenu des "solides résultats" du premier trimestre et sur base des hypothèses actuelles de normalisation des volumes Covid-19 pour le reste de l'année. L'entreprise postale s'attend à atteindre pour le groupe un ebit ajusté supérieur à 310 millions d'euros. Le total des produits d'exploitation du groupe pour 2021 devrait lui connaitre un pourcentage de croissance à un chiffre.

"Bpost continue en effet de progresser à un rythme soutenu dans son parcours de transformation visant à en faire une entreprise de logistique postale et omnicommerce durable", commente son CEO ad intérim Dirk Tirez. "Un marché du courrier résistant, combiné à une activité d'e-commerce solide au cours de ce premier trimestre, permettent à bpost d'atteindre des résultats dépassant les attentes, en nette progression par rapport au premier trimestre pré-pandémie de l'année dernière."

Compte tenu de la baisse des volumes du courrier, le management explique par ailleurs préparer des "initiatives structurelles", incluant notamment le modèle de distribution alternée (Alternating Distribution Model, ou ADM) et un nouveau modèle opérationnel. Ce modèle "permet de générer des économies de coûts structurelles en adaptant notre modèle de livraison aux nouvelles attentes des clients", précise bpost. "La réalisation de ces gains se fera graduellement, et dans le cadre d'un dialogue social constructif autour de la réorganisation des bureaux de distribution." Aucun licenciement n'est programmé dans ce cadre, ajoute Dirk Tirez.

Le management du groupe indique également se préparer déjà au pic d'activité de fin d'année, notamment en améliorant la capacité colis dans le réseau courrier et en réalisant des investissements pour de la capacité supplémentaire.

Bpost a par ailleurs l'objectif d'annoncer son nouveau CEO au cours du troisième trimestre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Opération marketing sur le chantier ZIN: le nouveau béton «cradle to cradle» est coulé en direct et en grande pompe, avec Jean-Philippe Vroninks, le nouveau CEO de Befimmo, en première ligne.

    Par Brigitte De Wolf

    Immo

    Première coulée de béton circulaire

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous