Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: les Etats-Unis favorables à la levée des brevets sur les vaccins

« Il s’agit d’une crise sanitaire mondiale, et les circonstances extraordinaires de la pandémie du Covid-19 appellent à des mesures extraordinaires », a indiqué la représentante américaine au Commerce Katherine Tai.

Temps de lecture: 2 min

Les Etats-Unis sont favorables à la levée des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le Covid-19, afin d’accélérer la production et la distribution des précieux sérums dans le monde, a annoncé mercredi l’administration Biden.

«Il s’agit d’une crise sanitaire mondiale, et les circonstances extraordinaires de la pandémie du Covid-19 appellent à des mesures extraordinaires», a déclaré la représentante américaine au Commerce Katherine Tai dans un communiqué.

«L’administration croit fermement aux protections de la propriété intellectuelle, mais pour mettre fin à cette pandémie, elle soutient la levée de ces protections pour les vaccins contre le Covid-19», a-t-elle ajouté, précisant que Washington participait «activement» aux négociations menées à l’OMC pour permettre la levée de ces brevets.

La levée temporaire des brevets sur les vaccins est notamment réclamée par l’Inde et l’Afrique du Sud pour pouvoir accélérer la production mais certains pays dont la France y sont opposés.

Paris plaide plutôt pour des dons en faveur des pays démunis.

Les puissants laboratoires pharmaceutiques sont globalement opposés à la suspension de leur brevet, arguant que cela dissuade la recherche coûteuse.

Dans ce contexte, Katherine Tai reconnaît que les tractations à l’Organisation mondiale du Commerce «prendront du temps étant donné la nature consensuelle de l’institution et la complexité des questions en jeu».

«Le but (...) est de fournir le plus de vaccins sûrs et efficaces au plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible», a insisté Katherine Tai alors que la pandémie fait rage notamment en Inde.

«L’administration continuera d’intensifier ses efforts — en collaboration avec le secteur privé et tous les partenaires potentiels — pour étendre la fabrication et la distribution de vaccins», a également commenté l’ambassadrice.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 7 mai 2021, 13:38

    La propriédté intellectuelle... Biden sait ce qu'il en est de son respect, lui qui dut doubler une année à la Faculté de Droit de l'Université de Syracuse, en 1965 pour avoir commis un plagiat de 5 pages dans une dissertation, et plus tard, se désister de la campagne présidentielle de 1987 pour avoir plagié des discours dont un de Neil Kinnock .

  • Posté par Hubert Wynands, mercredi 5 mai 2021, 23:11

    Elles sont quand même gonflées ces sociétés, une bonne partie de la recherche a été financée avec de l’argent public et qu’on sait aussi quand temps normal le budget marketing de ces mêmes sociétés est plus élevé que celui de leurs recherches et développement.

  • Posté par Van Haesendonck Eric, mercredi 5 mai 2021, 22:59

    Lever les brevets n'est pas forcément une bonne idée car la recherche médicale coûte très cher et est très risquée, il suffit devoir les nombreux vaccins covid qui n'ont pas abouti malgré des investissements conséquents. Si le sociétés qui réussirent ne peuvent pas faire de bénéfices conséquents personne ne voudra faire ces investissements risqués. Par contre on peux obliger les sociétés pharmaceutiques à permettre la production de leurs vaccin par d'autre sociétés pharmaceutique sous licence, ce qui permettrait en théorie d'augmenter la production comme si il n'y avait pas de brevets. Ce système est déjà utilisé dans les télécommunications, par example pour les brevets sur la 4G et la 5G pour lesquels tous les fabricants peuvent obtenir une licence à prix raisonnable. Maintenant produire un vaccin ARN ça necessite un équipement spécial, donc il n'est pas dit que libérer les vaccins des brevets augmente beaucoup la production mondiale.

  • Posté par Debersaques Bart, mercredi 5 mai 2021, 22:50

    Et l'Europe refuse

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 5 mai 2021, 21:51

    Les USA décident, l'OMC va obéir!

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs